Association
   Revenir en haut  
Bien sûr, nos conseils ne pourront en aucun cas remplacer
l'avis d'un médecin !
 
Sujet:
[
url=t64658] 

Ménopause et Hashi - à bout... Remède bouffées de chaleur ?

[/url].
dans le forum: 
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Ménopause et Hashi - à bout... Remède bouffées de chaleur ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Page 1 sur 1
BZH Renneshors ligne
Membre bienfaiteur
Inscrit le: 27.10.12 |  Messages: 253  | Hashimoto  | Rennes  | féminin  | 40+
Répondre en citant
Bonjour à toutes !

Je sais que la ménopause n’est pas une « maladie » (même si actuellement je la vis comme telle…) mais je ne sais pas où mettre ce sujet.

J’ai juste besoin de partager mon expérience de la pré-ménopause, et de savoir si quelqu’un d’autre est passé par là et si oui, peut être que l’on pourrait échanger des tuyaux. Car là, je suis à bout…

Mon histoire de Hashimoto en quelques lignes : diagnostiquée fin 2011, démarrage du Lévo AF fin mars 2012 (le temps que j’essaie des alternatives, oui, oui, j’y ai cru !), 8.5 ans à trouver le bon dosage (je suis ultra-sensible aux augmentations de dosage et il a fallu augmenter très très lentement, et en plus, ma thyroïde s’est détruite très lentement – inutile de vous expliquer la galère que j’ai vécue pendant 8.5 ans…), puis 18 mois bien dosée !

Mais, en mars 2022 tout a basculé quand les sueurs nocturnes se sont intensifiées pour être accompagnées de palpitations, nausées, sensation de tomber d’une falaise, angoisse+++ et blues. J’avais ces symptômes pendant 4-5 jours à la fois, une petite pause, puis cela redémarrait. En même temps, mon dosage a basculé en hypo et malgré des augmentations, je n’ai toujours pas retrouvé le bon dosage (je connais bien mon « set point » etc. – il me faut une TSH vers 2 et là je suis à 5).

Ces derniers mois j’ai aussi fait de la tachycardie (BPM à 150) avec un voyage aux urgences en ambulance. Tout a été vérifié, tout va bien, « c’est votre dosage Madame ». Au bout de la troisième crise je me suis rendue compte que les crises de tachycardie sont précédées d’une immense bouffée de chaleur. Donc 2 + 2 = 4 – c’est la pré-ménopause aussi !

Je suis sous Optimizette depuis mes 45 ans (j’ai 48 ans). En nov 2022 les symptômes de la pre-ménopause se sont devenus vraiment invivables donc la collègue de ma gynéco (la mienne était en vacances) m’a donné de l’œstrogène bio-identique en gel (Estréva) et 5 jours plus tard j’étais une toute autre femme ! Mes symptômes de la pré-ménopause étaient partis ! J’étais très bien pendant 3 semaines, puis les symptômes sont revenus, puis ma gynéco, de retour de vacances, m’a contacté pour me dire que vue l’intensité de mes symptômes, elle voulait que j’arrête ma pilule et le gel pendant 1 semaine pour faire une pds pour voir si j’étais ménopausée ou pas. Ce fut une semaine horrible – le fait de stopper le gel + la pilule = sensation de tomber dans les pommes, faible, nausées, 2 jours au lit… Bref, la pds a montré que je ne suis pas ménopausée mais en plein feu d’artifice de la pré-ménopause et la gynéco m’a dit de reprendre la pilule + gel.

Sauf, que là, je n’ai pas eu le super grand bien comme la première fois… Et au bout de 3 semaines les symptômes de la pre-ménopause se sont intensifiés, comme la première fois. Il faut augmenter le gel, m’a dit ma gynéco. J’ai ensuite passé 9 jours au lit avec des nausées/faiblesse très intenses et là mon endo dit STOP le gel ! Comme vous êtes en pré-ménopause, vos niveaux d’œstrogène fluctuent beaucoup mais votre corps ne sait pas comment gérer ça plus le gel en plus ! Et cela interfère avec votre T4 donc, on essaie de remettre le dosage là où il faut puis vous commencerez Sérélys Méno, à base de plantes, sans œstrogène. Elle m’a dit que le THM (traitement hormonal de la ménopause) est beaucoup plus facile à régler quand on est bien ménopausé, et qu’il n’y a plus de fluctuations. Aussi, je suis tellement sensible à tout médicament, chaque fluctuation, que je ne suis pas étonnée finalement que le THM n’a pas fonctionné pour moi.

Cela fait donc 4 jours que j’ai arrêté l’Estréva et je suis à nouveau débout ! Mais toujours très fatiguée, nauséeuse par moment, vaseuse, ébriété, surtout après une nuit de sueurs nocturnes.
Merci de m’avoir lue jusqu’à ici ! Si vous êtes passée par là, et si vous avez trouvé quelque chose qui vous aide, merci de me le partager. J’ai vu que la sauge sclarée est bien pour les désagréments de la ménopause mais comme c’est un phyto-œstrogène, je n’ose pas trop le toucher. Bref, je suis HS et j’en ai marre.

J’ai oublié de préciser que ces derniers mois on m’a fait 7 (oui, 7 !) ECG, plusieurs bilans sanguins et check up et tout va bien (c'est juste vos hormones Madame).

Grand grand merci et bonne journée !

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: BZH Rennes Ménopause et Hashi - à bout... Remède bouffées de chaleur ?
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 49927  | Carcinome papillaire...  | Carte Léguevin  | féminin  | 60+
Répondre en citant
Bonjour,

je ne peux malheureusement pas t'aider (personnellement, ménopausée depuis plus de 20 ans, peu après ma thyroïdectomie totale (44 ans), je n'ai quasiment pas eu de symptômes, et l'ai très bien vécue), mais je sais à quel point ça peut être pénible !

J'ai mis un lien vers cette discussion sur le forum Hashimoto, pour que tu aies davantage de réponses, car il y a certainement d'autres personnes concernées !

As-tu déjà essayé de lancer la fonction rechercher du forum sur le mot "ménopause", cela donnera sans doute pas mal de résultats (même si tous ne seront pas forcément pertinents) ?

J'ai souvent entendu dire qu'un bon phytothérapeute ou naturopathe peut beaucoup aider, puisque certaines plantes sont très utiles contre les symptômes.

Bon courage !

Beate

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
BZH Renneshors ligne
Membre bienfaiteur
Inscrit le: 27.10.12 |  Messages: 253  | Hashimoto  | Rennes  | féminin  | 40+
Répondre en citant
Hello Béate,

Merci beaucoup pour ta gentille réponse ! Oui, j'ai regardé sur le site - en fait, j'aurais peut être du mettre ma question à la suite de ce fil qui existe déjà.

Merci pour l'info au sujet de naturopathes. C'est une bonne idée mais il faut quelqu'un qui puisse prendre en compte mon équilibre très fragile en T4.

A suivre !

Bien à toi.

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: BZH Rennes
Avatar
Cora1hors ligne
Inscrit le: 17.10.21 |  Messages: 635  | Ablation thyroïde et...  | 17  | féminin  | 30+
Répondre en citant
Oui, la sauge c'est efficace. As tu essayé le houblon? Il y a aussi la lignane de sésame ( sésamine).
Bonne soirée

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Cora1
BZH Renneshors ligne
Membre bienfaiteur
Inscrit le: 27.10.12 |  Messages: 253  | Hashimoto  | Rennes  | féminin  | 40+
Répondre en citant
Merci Cora1 !

Le problème c'est que mon endo préfère que je ne touche pas à tout ce qui est phyto-œstrogène pour laisser mon dosage le plus tranquille que possible. C'est pour cela qu'elle préconise Sérélys Méno, car il n'y en a pas dedans.

Est-ce que qqn a fait l'expérience avec les phyto-œstrogènes et nos dosages ?

Bref, il faut que je trouve une solution : 5 heures de sommeil et les autres c'était des sueurs nocturnes / vagues d'angoisse et nausée. Ce matin c'est dur dur dur. Top !

Bonne journée.

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: BZH Rennes
BZH Renneshors ligne
Membre bienfaiteur
Inscrit le: 27.10.12 |  Messages: 253  | Hashimoto  | Rennes  | féminin  | 40+
Posté le: 25. Fév 2023, 10:08
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Cora1
Répondre en citant
Bonjour tout le monde,

Un petit retour sur Sérélys Meno (recommandé par mon endo car pas d'interférence avec la LThyroxine) : cela fait 6 semaines que je le prends et sauf qqs jours la semaine dernière je dors bien, quasi plus de sueurs/angoisses/nausées nocturnes ! Cela a été efficace au bout de 3 jours.

J'espère que ce retour pourrait aider qqn d'autre.

Par contre, tjs en hypo donc j'ai été augmentée il y a 4 semaines. Il y a du mieux mais j'ai des passages de faiblesse/ebriété ultra difficiles qui font très peur. J'avais ça déjà avant la préménopause mais en bcp moins intense. Je ne sais jamais comment je vais aller sur toute une journée. C'est un vrai yoyo et ça rend la vie difficile. Les fluctuations d'oestrogen sans doute ? Si qqn d'autre éprouve la même chose dites moi comment faire ? Shocked Shocked Shocked

Bonne journée !

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: BZH Rennes
BZH Renneshors ligne
Membre bienfaiteur
Inscrit le: 27.10.12 |  Messages: 253  | Hashimoto  | Rennes  | féminin  | 40+
Répondre en citant
Bonsoir tout le monde,

J'espère que vous allez pour le mieux.

Dites-moi que je ne suis pas la seule femme en France qui GALERE avec le cocktail de la préménopause + dosage en T4 ?!

En fait, je viens d'avoir mes résultats TSH / T4 / T3 et pour la première fois depuis 1 an mes résultats sont bons !

TSH à 2,56 (normes 0,27 à 4,20)
T4 à 19,6 (normes 12 à 22)
T3 à 4,6 (normes 3,1 à 6,8).

Cela fait 6 semaines que je suis à 125mg / jour.

Bref, avec de tels résultats je devrais être en top forme ! Là ce sont de très bon résultats pour moi (au bout de 11 ans je commence à connaître mon set point).

Mais j'ai des passages, pas tous les jours mais presque, où tout d'un coup j'ai des jambes en coton, faible aussi dans le bas du dos, ébriété, nausées, une sensation d'avoir fait bcp trop de sport (alors que je suis assise au bureau) et parfois une bouffée de chaleur pour couronner le tout. Ce n'est pas des hypoglycémies car je fais attention à fractionner mes repas et j'évite le sucre industriel. Cela m'arrive souvent en fin de journée. Puis le lendemain ça va (sauf le matin car tjs de l'ébriété le matin, même bien dosée).

Ma gynéco me dit que c'est peut être mon dosage en T4 ou / et le yoyo de l'œstrogène en phase préménopause. Je vais voir mon MT demain pour lui poser la même question. Et je vais en parler avec mon endo. Mais j'avais juste envie de venir ici demander si qqn a / a eu ça aussi ? Car là c'est vraiment difficile.

Bon, je vais me calmer avec un peu de méditation ! Om.... !

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: BZH Rennes
Avatar
Malorihors ligne
Membre bienfaiteur
Inscrit le: 13.06.18 |  Messages: 243  | 50+
Répondre en citant
Bonjour BZH
je viens de lire ton message de mars 2023 concernant l'ébriété et je me retrouve exactement dans la même situation que toi.
cette impression que les jambes vont me lâcher, les douleurs dans le bas du dos et dans les cervicales !!!!!!!!

est ce que tu as trouvé une solution pour ce symtômes ? car moi ça fait des années que ça va ça vient et tout ça m'épuise !!

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Malori
Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Ménopause et Hashi - à bout... Remède bouffées de chaleur ?
Répondre au sujet Ménopause et Hashi - à bout... Remède bouffées de chaleur ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 


You cannot post calendar events in this forum
   Revenir en haut