Association
   Revenir en haut  
Bien sûr, nos conseils ne pourront en aucun cas remplacer
l'avis d'un médecin !
 
Sujet:
[
url=t63185] 

Question au gouvernement: production thyroxine en France ?

[/url].
dans le forum: 
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Question au gouvernement: production thyroxine en France ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Page 1 sur 1
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 49509  | Carcinome papillaire...  | Carte Lguevin  | féminin  | 60+
Posté le: 20. Oct 2021, 13:26
Merci. Ce message m'a été utile ! ont dit : shannon, Malori
Répondre en citant
Une question au gouvernement du dput LR Stphane Viry (Vosges), rpondue le 19 octobre 2021 :

https://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-39989QE.htmLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
15me lgislature
Question N 39989 de M. Stphane Viry (Les Rpublicains - Vosges ) Question crite
Ministre interrog > Solidarits et sant Ministre attributaire > Solidarits et sant
Rubrique > pharmacie et mdicaments

Titre > Production de Levothyrox en France

Question publie au JO le : 06/07/2021 page : 5282
Rponse publie au JO le : 19/10/2021 page : 7688

Texte de la question

M. Stphane Viry interroge M. le ministre des solidarits et de la sant au sujet de la production de Levothyrox par les laboratoires franais. Il rappelle que le Levothyrox est un mdicament destin aux patients qui souffrent de troubles de la thyrode, pour qui il devient vital. Il s'avre que, frquemment, la France connat des problmes de stocks insuffisants pour ce produit, alors mme que les patients en ont besoin pour survivre. M. le dput a rcemment t interpell par plusieurs familles vosgiennes qui lui ont fait part de ce problme rcurrent qui touche de nombreuses personnes. Les pharmacies, notamment dans les grandes villes comme pinal, connaissent des ruptures de stocks frquentes. Il semblerait d'ailleurs que ces ruptures de stocks soient directement lies la crise sanitaire de la covid-19. Depuis plus d'un an, les laboratoires se concentrent majoritairement sur la recherche, la production et la vente de vaccin pour lutter contre la crise sanitaire, une pratique bien plus intressante pour eux alors que les traitements pour l'hyperthyrodie et pour l'hypothyrodie le sont beaucoup moins. Ds lors, il lui demande si le Gouvernement entend mettre en place de nouvelles mesures pour viter la sous-production du Levothyrox et pour viter le manque de stocks, alors que le nombre de patients dpendants ne cesse d'augmenter.

Texte de la rponse

En 2020 et durant les six premiers mois de l'anne 2021, plusieurs dosages de la spcialit LEVOTHYROX, comprim scable ont t en rupture de stock. A ce titre, une lettre a t publie sur le site internet de l'Agence nationale de scurit du mdicament et des produits de sant (ANSM) afin de recommander aux professionnels de sant d'utiliser les autres dosages en alternance. La mobilisation des moyens de production pour les vaccins contre la COVID-19 n'a pas eu d'impact majeur sur les lignes de production de la spcialit LEVOTHYROX. En effet, d'une faon gnrale, les ruptures de stock de mdicaments ainsi que les tensions d'approvisionnement ont des origines multifactorielles susceptibles d'intervenir tout au long de la chane de production et de distribution. Dans ce cadre, les laboratoires pharmaceutiques sont tenus de prvenir et de grer les ruptures de stock des mdicaments et des vaccins qu'ils commercialisent. Ils doivent assurer un approvisionnement appropri et continu du march national et prendre toute mesure utile pour prvenir et pallier toute difficult d'approvisionnement. L'ANSM est galement mobilise afin d'assurer la continuit de l'accs aux mdicaments pour les patients et les professionnels de sant. Pour autant, compte tenu de l'augmentation des signalements de ruptures et risques de ruptures de stock constate ces dernires annes, indpendamment de la pandmie COVID-19, diffrents textes sont venus encadrer la gestion de ces ruptures. Dans un premier temps, la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre systme de sant et son dcret d'application du 20 juillet 2016 relatif la lutte contre les ruptures d'approvisionnement de mdicaments a introduit des mesures de prvention et de gestion des ruptures de stock au niveau national afin de redfinir les instruments la disposition des pouvoirs publics et de renforcer les obligations qui psent sur les acteurs du circuit de fabrication et de distribution. En ce sens, les laboratoires pharmaceutiques sont tenus d'informer sans dlai l'ANSM de toute rupture ou risque de rupture de stock sur les mdicaments d'intrt thrapeutique majeur (MITM) mentionns l'article L. 5111-4 du code de la sant publique, en prcisant les dlais de survenue, les stocks disponibles, les modalits de disponibilit et les dlais prvisionnels de remise disposition et l'identification de spcialits pouvant se substituer la spcialit pharmaceutique en dfaut. Pour ce qui concerne la spcialit LEVOTHYROX, entre le 1er janvier 2020 et le 12 aot 2021, 10 dclarations de rupture et de risque de rupture ont t faites auprs de l'ANSM. Elles ont concern diffrents dosages. Le dosage 100 microgrammes a t remis disposition en avril 2021, le dosage 200 microgrammes en octobre 2020, les dosages 88, 112 et 137 microgrammes ont t remis disposition en juin 2021 et le dosage 75 microgrammes a t remis disposition en aot 2021. Par ailleurs, les entreprises exploitant ces mdicaments sont contraintes d'laborer et de mettre en uvre des plans de gestion des pnuries (PGP) dont l'objet est de prvenir et de pallier toute rupture de stock de MITM. Par ailleurs, l'ANSM est tenue de publier, sur son site internet (www.ansm.sante.fr), la liste des MITM ne disposant pas d'alternatives thrapeutiques appropries ou disponibles en quantit suffisante pour lesquels une rupture ou un risque de rupture de stock est mis en vidence. Cette liste est accompagne d'un certain nombre de documents d'information l'attention des professionnels de sant et des patients, sur la situation relative l'approvisionnement de la spcialit concerne ainsi que sur les mesures mises en uvre pour assurer le traitement des patients. Enfin, le fait pour un laboratoire pharmaceutique de ne pas respecter ses obligations l'expose des sanctions financires prononces par l'ANSM. Dans le mme sens, la mconnaissance pour un grossiste-rpartiteur de ses obligations vis--vis des patients franais est galement passible de sanction financire. Dans un deuxime temps, la loi n 2019-774 du 24 juillet 2019 relative l'organisation et la transformation du systme de sant a rendu possible le remplacement de mdicaments par les pharmaciens d'officine en cas de rupture d'un MITM, facilitant ainsi la continuit du traitement des patients. Dans le prolongement de cette loi, le ministre des solidarits et de la sant a labor une feuille de route 2019-2022 pour lutter contre les pnuries et amliorer la disponibilit des mdicaments en France. Cette feuille de route prvoit tout d'abord la diffusion d'une information adapte sur la disponibilit des mdicaments, des fournisseurs jusqu'aux pharmaciens et vers les patients. Elle prvoit galement la mise en uvre de mesures visant relocaliser les fabricants de matires premires et de mdicaments en Europe et en France. A cette fin, des actions seront menes pour amliorer l'attractivit financire de la France et du territoire europen. Le phnomne n'tant pas limit au seul territoire franais, une meilleure coopration europenne doit tre mise en place. Il est ainsi prvu de mettre en place un partage d'informations sur les causes et les consquences des pnuries en Europe. Parmi les autres actions prvues figurent galement des mesures visant scuriser les approvisionnements des tablissements de sant, renforcer les obligations des industriels en matire de PGP et faciliter les changes d'informations entre les acteurs de la chane de distribution du mdicament. Il tait galement prvu d'exprimenter l'achat group de vaccins au niveau europen, ce qui a t effectu dans le cadre des vaccins contre la COVID-19. A cet gard, la loi de financement de la scurit sociale pour 2020 a considrablement renforc la lutte contre les ruptures de stock de mdicaments par la mise en place d'un plan de gestion des pnuries pour chaque MITM, la constitution d'un stock de couverture des besoins en mdicaments et l'importation des alternatives thrapeutiques dans certains cas de pnuries. Les sanctions financires entourant ces obligations ont t renforces. Les modalits de ces obligations ont t prcises par le dcret n 2021-349 du 30 mars 2021 relatif au stock de scurit destin au march national qui devra tre mis en uvre le 1er septembre 2021. A ce titre, le stock de scurit doit tre de deux mois de couverture des besoins pour les MITM et d'une semaine pour les autres mdicaments. Ce stock de scurit est port un mois pour les mdicaments contribuant une politique de sant publique dfinie par le ministre charg de la sant. Toutefois, pour les MITM, le directeur gnral de l'ANSM peut dcider, la demande du titulaire de l'autorisation de mise sur le march ou de l'entreprise pharmaceutique exploitant le mdicament, de diminuer ce seuil si la dure de conservation de la spcialit est incompatible avec le seuil, la production de la spcialit est mise en uvre de faon adapte chaque patient ou fabrique partir de produits d'origine humaine, la saisonnalit des besoins de la spcialit le demande ou si la spcialit est un gaz usage mdical. En outre, le directeur gnral de l'ANSM peut galement dcider pour les MITM d'augmenter le seuil du stock de scurit lorsque la spcialit fait l'objet de risques de ruptures ou de ruptures de stock rguliers dans les deux annes civiles prcdentes ncessitant ainsi qu'un stock suprieur deux mois soit constitu, sans excder quatre mois de couverture des besoins. Ces stocks de scurit doivent tre mentionns dans les PGP labors par les industriels tout comme les risques relatifs au cycle de fabrication et de distribution de la spcialit concerne et la liste des spcialits pouvant constituer une alternative la spcialit en dfaut, le cas chant. En outre, les PGP peuvent prvoir d'autres sites de fabrication de matires premires usage pharmaceutique et d'autres sites de fabrication des spcialits pharmaceutiques. La dcision du 21 juillet 2021 fixant les lignes directrices pour l'laboration des PGP en application de l'article R. 5124-49-5 du code de la sant publique a t publie sur le site internet de l'ANSM. Il est utile de prciser que la spcialit LEVOTHYROX est un MITM et doit, ce titre, respecter les obligations prcites. Le Gouvernement a prsent, le 18 juin 2020, un plan d'action pour la relocalisation en France de projets de recherche et de sites de production de produits de sant. A cet gard, sur la base du rapport command Jacques Biot par le Gouvernement en 2019, le Comit stratgique de filire (CSF) des Industries et Technologies de Sant va laborer un plan d'actions reposant sur le recensement de projets industriels pouvant faire l'objet de relocalisations.

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Question au gouvernement: production thyroxine en France ?
Répondre en citant
ce n'est donc pas demain la veille Sad

_________________
Vivre avec des-espoirs

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: shannon
Page 1 sur 1
imprimer le sujet: Question au gouvernement: production thyroxine en France ?
Répondre au sujet Question au gouvernement: production thyroxine en France ? Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 


You can post calendar events in this forum
   Revenir en haut