Association
   Revenir en haut  
Bien sûr, nos conseils ne pourront en aucun cas remplacer
l'avis d'un médecin !
 
Sujet:
[
url=t59264] 

Le Monde : Levothyrox, une étude donne raison aux patients

[/url].
dans le forum: 
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Le Monde : Levothyrox, une étude donne raison aux patients Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Page 7 sur 7
Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 49861  | Carcinome papillaire...  | Carte Léguevin  | féminin  | 60+
Posté le: 11. Sep 2020, 18:41
Merci. Ce message m'a été utile ! ont dit : Valériane, Skinner, Aliette, dilette
Répondre en citant
Un peu de nouveau, dans l'affaire de la (non-) bioéquivalence des deux formules du Levothyrox.

Jusqu'à maintenant, on parlait très peu de ce problème à l'extérieur de la France - et dans les autres pays européens, le changement de formule de l'Euthyrox semblait se passer sans problèmes majeurs (Allemagne en avril 2019, Belgique en juin 2019, Espagne/Portugal en avril 2020), mais il faut tenir compte du fait que 1) le produit n'y était PAS en monopole, contrairement à la France et que 2) les patients étaient informés du changement (impression sur les boites etc.)

J'ai eu envie d'essayer d'en parler un peu plus, au niveau européen - comme notre association est membre de la TFI, Thyroid Federation International, et que je participe entre autres à l'édition de leur newsletter annuelle, ThyroWorld, et que cette année, cette newsletter, en anglais, a été distribuée lors du congrès (digital) de la société européenne d'endocrinologie, e-ECE, j'ai proposé à Catherine Hill et Martin Schlumberger de publier une version actualisée, et traduite en anglais, de leur article de 2019 sur la (non-) bioéquivalence des 2 formules et l'insuffisance des tests effectués par Merck.

Etant donné que le congrès était seulement "en ligne", et que nous avons eu assez peu de visiteurs sur notre "stand virtuel" pendant ces 5 jours, du 5 au 9 septembre, je ne sais pas encore quels sont les retours, mais en tout cas, la newsletter a été dans les "sacoches" de tous les participants du congrès, et le Levothyrox était listé sur la première page... on peut espérer que cela aura touché un certain nombre de personnes !

Et je l'ai également publié sur notre page Facebook, la page Facebook de la TFI, et Twitter.

Lien vers le congrès : https://www.eseondemand.org/Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
https://www.ese-hormones.org/events.....endocrinology/e-ece-2020/Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Lien vers la newsletter au complet :
https://www.thyroid-fed.org/tfi-wp/wp-content/uploads/2020/09/TW23_2020-1.pdf

Article "Levothyrox formula change: 'bioequivalent' doesn't mean 'switchable'" (en anglais) :
TW23_2020_Levothyrox_bioequivalence.pdfLien à l'intérieur du forum qui ouvre une nouvelle fenêtre

L'article de 2019 (en français), dans la revue du practicien :
RDP_Levothyrox_bioequivalence_Hill-Schlumberger.pdfLien à l'intérieur du forum qui ouvre une nouvelle fenêtre

Je ne sais pas ce qu'en pense Merck... qui, en même temps, fait partie des sponsors de la TFI (ils participent notamment à l'organisation, chaque année, de la semaine internationale de la thyroïde - en 2020, avec 3 webinaires en ligne). Mais justement, pouvoir travailler avec eux sur certains sujets, mais pouvoir également publier un article critique, montre que, pour la fédération internationale, cette coopération, même si elle constitue un LIEN d'intérêt, n'est en rien un CONFLIT d'intérêt, et qu'elle reste entièrement libre de ses paroles et actes !

Beate

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Article "bioéquivalence" en anglais
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 49861  | Carcinome papillaire...  | Carte Léguevin  | féminin  | 60+
Répondre en citant
Petit rappel : VST avait été parmi les premiers à mettre en cause les défaillances des tests de bioéquivalence, dès octobre 2017 !

Notre tribune dans le Monde :

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/10/10/la-defaillance-des-tests-de-bioequivalence-une-des-causes-de-la-crise-du-levothyrox_5198658_1650684.html

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Avatar
kihors ligne
Membre bienfaiteur
Inscrit le: 09.03.18 |  Messages: 3448  | Basedow - Thyroïdect...  | Bordeaux  | féminin
Répondre en citant
Pardon mais franchement ça m'agace !

D'où provenaient les mentions "non substituable" puis "non substituable (MTE)" sinon du constat déjà fait que les spécialités à base de lévothyroxine ne sont PAS BIOÉQUIVALENTES.

Combien de fois faudra-t-il le redémontrer ?

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: ki
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 49861  | Carcinome papillaire...  | Carte Léguevin  | féminin  | 60+
Posté le: 15. Sep 2020, 08:56
Merci. Ce message m'a été utile ! ont dit : MimieP, Ktrin', dilette, Valériane, ki et 0 autres utilisateurs
Répondre en citant
Il y a de quoi être agacé, en effet !

Mais on voit bien que cette notion de (non) bioéquivalence et de non-substituabilité n'a JAMAIS été vraiment prise en compte, on a l'impression que "tout le monde s'en fiche"... ce n'est pourtant pas faute de le souligner, depuis 2017 (et d'avoir fini par trouver quelques soutiens "de poids", comme Mr Toutain, Concordet, Mme Hill, Mr Schlumberger...)

C'est pour montrer que malgré ce manque d'écoute flagrant, que ce soit de la part du laboratoire ou des autorités, que j'ai voulu mentionner que nous avons maintenant publié un article au niveau international (newsletter TFI sans doute pas beaucoup lue, mais qui a quand-même dû être parcouru par un certain nombre d'endocrinologues assistant à l'e-ECE...) - et nous avons aussi reproduit cet article sur notre page et groupe Facebook, ainsi que celle de la TFI, et sur les comptes Twitter associés, où apparemment il commence à être pas mal lu et partagé.

On a l'impression que "plus personne ne s'intéresse au Levothyrox" (et à ce qui a provoqué cette crise), c'est décourageant, mais on ne lâche pas...

Et le procès au pénal (ainsi que d'autres procédures à venir... mais chut...) devrait démontrer qu'en effet, le problème du "non substituable" était bel et bien connu, et bien connu (!), depuis l'épisode des génériques (2009/2010), autant des autorités que de Merck...

Courage, même si ce combat incessant est épuisant et démoralisant (j'en sais quelque chose...)

Beate

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Page 7 sur 7
Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
imprimer le sujet: Le Monde : Levothyrox, une étude donne raison aux patients
Répondre au sujet Le Monde : Levothyrox, une étude donne raison aux patients Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 


You can post calendar events in this forum
   Revenir en haut