Association
   Revenir en haut  
Bien sûr, nos conseils ne pourront en aucun cas remplacer
l'avis d'un médecin !
 
Sujet:
[
url=t54695] 

CITATION du jour .

[/url].
dans le forum: 
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet CITATION du jour . Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Page 15 sur 16
Aller à la page Précédent  1, 2, 3 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
Posté le: 08. Mai 2020, 07:41
Merci. Ce message m'a été utile ! ont dit : VANILLE222, shannon
Répondre en citant
‌‌Bien le Bonjour,

Une citation pour commencer cette journe :

"L'Esprit s'enrichit de ce qu'il reoit, le Coeur s'enrichit de ce qu'il donne."

Victor Hugo.

Et une interview d'un Homme qui, selon moi, est l'un de nos meilleurs acteurs l'heure actuelle, si ce n'est le Meilleur. Il est galement ralisateur et scnariste et a t rcompens par le prix d'interprtation au Festival de Cannes 2015 et par le Csar du meilleur acteur en 2016 pour son rle dans le film La Loi du march (Wikipedia). Un Grand Monsieur et il le prouve une nouvelle fois au travers de cette interview. Des paroles simples mais pas moins VRAIES et audibles par tout un chacun. Merci LM pour le partage. Smile Wink

Je cite la source :

"Un appel de Vincent Lindon: Comment ce pays si riche
6 mai 2020 Par Fabrice Arfi

Le comdien a confi Mediapart une longue rflexion, lue face camra chez lui, sur ce que la pandmie rvle du pays qui est le ntre, la France, sixime puissance mondiale emptre dans le dnuement (sanitaire), puis le mensonge (gouvernemental) et dsormais la colre (citoyenne). Un texte puissamment politique, avec un objectif: ne pas en rester l.

Spcialiste en rien, intress par tout , comme il se dfinit lui-mme, Vincent Lindon cultive une parole publique rare que la crise insense que nous vivons a libre. Radicalement absent des rseaux sociaux il n'est ni sur Facebook, ni sur Twitter, ni Instagram, ni nulle part de ce genre , le comdien a dcid de confier Mediapart une longue rflexion, lue face camra chez lui, sur ce que la pandmie rvle du pays qui est le ntre, la France, sixime puissance mondiale emptre dans le dnuement (sanitaire), puis le mensonge (gouvernemental) et dsormais la colre (citoyenne).

Ce nest pas un comdien qui sexprime ici, et encore moins un artiste coinc dans son cosystme, celui de la culture ; le mot est dailleurs absent de son texte. Non pas que le sujet ne lui soit pas dune importance cruciale il lest, vu le pril qui guette (voir nos articles ici, ici, ou l) , mais cest au-del de cet horizon que regarde le comdien.

Vincent Lindon parle hauteur de citoyen. Un citoyen qui, do il est et qui sait do il vient et o il est , regarde la cit ttanise par une crise sanitaire agissant au fil des semaines comme le puissant bain rvlateur dautres crises (sociale, politique et morale) qui sourdent dans le pays depuis si longtemps.

Lhomme qui, probablement comme peu dacteurs avant lui, a su incarner les voix indignes et les corps fourbus que le nolibralisme dtruit le temps dune vie, livre ici un texte puissamment politique, au plus beau sens du terme. Il y est videmment question de la crise de lhpital, mais aussi des institutions de la Ve Rpublique, du prsidentialisme, de rpression policire, de justice fiscale ou de corruption. En creux, de cette dcence commune chre Orwell qui semble tant manquer notre poque.

Pour crire son texte, Vincent Lindon sest fait un peu journaliste il a interrog des spcialistes de mdecine ou dconomie avant de prendre la plume. Il est aussi un peu politique il ne fait pas que sindigner, il propose.

Cest, en d'autres termes, un citoyen total, qui veut apprendre pour comprendre, comprendre pour juger, juger pour proposer, avec un objectif : ne pas en rester l. Afin que le monde daprs ne soit pas celui des ides davant qui ont concouru cette perte que la pandmie fait ressentir chacun de nous, bien sr des degrs divers, jusque dans son intimit confine.

https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=EdZBZUN2t-4Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Ci-dessous la retranscription du texte de Vincent Lindon."


Citation:
Comment ce pays si riche

Travers par le flot incessant des commentaires, dsorient par laddition danalyses souvent contradictoires, jai tent de rflchir la question la plus banale : mais comment avons-nous pu en arriver l ? cette situation indite, littralement stupfiante.

Spcialiste en rien, intress par tout, il ma paru pourtant utile de contribuer en faisant entendre une voix simplement citoyenne. Suis-je lgitime pour interpeller nos dirigeants, tous professionnels de la chose publique, tous diplms des meilleures coles ? Pas plus quun autre sans doute, mais pas moins non plus, ayant pris soin de consulter nombre davis autoriss, notamment dans le domaine de la sant, o Andr Grimaldi [professeur mrite de diabtologie au CHU de la Piti-Salptrire ndlr] ma apport son clairage.

Comment ce pays si riche, la France, sixime conomie du monde, a-t-il pu dsosser ses hpitaux jusqu devoir, pour viter lengorgement des services de ranimation, se rsigner se voir accul cette seule solution, utile certes, mais moyengeuse, le confinement ? Nous qui, au dbut des annes 2000 encore, pouvions nous enorgueillir davoir le meilleur systme de sant du monde.

Ctait avant.

Avant que simpose la folle ide que la sant devait tre rentable, puisque tout dsormais devait tre marchandise, jusqu la vie des hommes.

Un espoir stait pourtant lev avec le nouveau chef de ltat Emmanuel Macron, et son programme promettant un investissement massif dans le systme de sant . Hlas, llection acquise, il prfra poursuivre laction de ses prdcesseurs. Sil nest donc que le dernier avatar dune mme politique, il porte pourtant une responsabilit particulire, pour avoir ignor tous les signaux dalerte.

Douze mois de grve des urgences ? Les patients patienteront.

1 200 chefs de service dmissionnent de leurs fonctions administratives ? Moins de paperasse.

Prsence massive des soignants dans toutes les manifestations ? Sortez les LBD et les grenades de dsencerclement

Au-del de la sant, cest lensemble du secteur public qui subit depuis des dcennies les coups de boutoir des prsidents qui se succdent avec toujours la mme obsession : rduire la place de ltat dans lconomie. La recette est simple : privations pour ce qui cote (lducation, la justice, la police, larme, la sant) et privatisations pour ce qui rapporte.

Tandis que les budgets des ministres rgaliens sont comprims et les salaires de leurs fonctionnaires bloqus, la grande braderie est ouverte. Villepin solde les autoroutes, Nicolas Sarkozy fait absorber Gaz de France par un groupe priv, Suez, et enfin Franois Hollande, sous la frule de Macron, dmembre Alstom pour le plus grand profit de lamricain General Electric.

Avec larrive dEmmanuel Macron, la fte continue. Deux entreprises publiques, la Franaise des jeux (FDJ) et Aroports de Paris (AdP), sont trs rentables ? Vendez-les !

Pour comprendre lattachement aveugle de notre prsident cette ligne idologique, il est ncessaire de revenir sur trois annes dexercice de son pouvoir, que notre Constitution a voulu absolu.

Quen retenir ?

Ds les premiers jours, une vidence : le got du nouveau prsident pour la pompe et les rites de la monarchie, se mettant rgulirement en scne dans les dcors de la royaut ; ainsi a-t-il choisi le palais du Louvre pour son intronisation, marchant seul devant la pyramide, le chteau de Versailles pour recevoir Vladimir Poutine, lempereur du Japon ou 150 millionnaires high-tech et, enfin, celui de Chambord pour clbrer son 40e anniversaire.

Une prdilection annonce par des dclarations antrieures en 2015, il affirmait dj : Dans la politique franaise, labsent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple franais na pas voulu la mort et confirme jusque dans son programme, qui prvoyait de rtablir les chasses prsidentielles. Ce qui na rien dun dtail.

Lego combl, le jeune homme allait pouvoir sattaquer son grand uvre : btir cette start-up nation o les premiers de corde allaient tirer vers les cimes ces Gaulois rfractaires . Au pas de charge : suppression de lISF et allgement de limpt sur les profits financiers pour les uns, rformes restrictives du droit du travail ou des allocations chmage et baisse des APL pour les autres. Cinq euros en moins sur les APL ! Mais quest-ce qui peut bien passer par la tte dun dirigeant pour accoucher dune aussi mauvaise ide ? La brume des sommets obscurcit-elle le jugement au point de lui faire oublier le poids des symboles ? Ctait donc a le en mme temps macronien, des offrandes pour ceux qui nont besoin de rien, des sacrifices pour ceux qui ont besoin de tout ?

Mais cest le premier t du quinquennat, et tout semble encore permis au conqurant de llyse. Malgr quelques protestations, le nouveau monde impose ses lois grce au soutien de sa majorit obissante et reconnaissante.

Premier grain de sable lt 2018, laffaire Benalla et son traitement rocambolesque, qui jette une lumire crue sur la conception et les pratiques du pouvoir.

Avec lautomne, un vent se lve, une rvolte inattendue et pourtant vidente : des femmes et des hommes en jaune envahissent les ronds-points et les Champs-lyses, naturellement accompagns par une trs faible minorit qui prtexte le port de la chasuble pour casser plutt que pour revendiquer, une revendication lgitime qui emporte ladhsion de lopinion, contraignant le gouvernement un repli tactique : 10 milliards jets la hte pour tenter dteindre la colre sociale.

Trop tard. Les sacrifis de la mondialisation ultralibrale veulent plus. Plus de moyens, certes, mais aussi plus de pouvoirs, notamment celui de contrler ceux dont la mission est de les reprsenter.

Aprs la carotte, vient le temps du bton. Une rpression brutale, policire, avec mains arraches et manifestants borgns, mais aussi judiciaire, avec une distribution massive de condamnations fermes. Pendant que les pouvoirs excutif et judiciaire rpriment, les lgislateurs ferraillent pour imposer une rforme des retraites dont une majorit des Franais ne veut pas.

Occups btir leur nouveau monde, les responsables naccordent quune attention distraite un virus agressif qui, parti de Chine, va trs vite ravager la plante et envahir la totalit de lespace politique, donnant nos gouvernants loccasion de montrer ltendue de leur comptence.

Dans les hpitaux, la situation est dramatique. On manque de tout, de masques, de gel, de tests, de respirateurs, de lits et de personnels en ranimation. Le 29 fvrier, aprs que le Covid-19 a fait ses premires victimes en France, douard Philippe convoque un conseil des ministres extraordinaire consacr au virus. Une grande dcision en ressort : utiliser le 49-3 pour faire adopter la rforme des retraites !

Alors que lpidmie progresse, se faisant pandmie, le pouvoir saffole, sagite comme un poulet sans tte. Sur quoi sinterroge lexcutif aux premiers jours de mars ? Mais sur le maintien des municipales, bien sr ! La veille du premier tour, le premier ministre joue les contorsionnistes, invitant les Franais rester chez eux, mais, en mme temps, aller voter. Chapeau lartiste !

Pendant que nos voisins allemands se mettent en ordre de bataille, le gouvernement franais peaufine sa communication.

Une seule stratgie, mentir.

Relayant le discours prsidentiel, lquipe gouvernementale multiplie les dclarations absurdes et contradictoires. Ainsi affirme-t-on successivement quil ne sagit que dune grippette , que lpidmie, comme le nuage de Tchernobyl, ne touchera pas la France alors mme qu notre frontire sud, lItalie est frappe , puis quelle est sous contrle , avant de devoir avouer la gravit de la situation.

Sur la question cruciale des masques de protection, la parole officielle est schizophrne : aux premiers temps, leur utilit est affirme. Dailleurs, il y en a des millions en stock, prts tre distribus la population en cas de besoin. La menace virale se prcisant, les masques sont soudain dclars inutiles, voire dangereux puisquon ne sait pas sen servir. Ce qui est fort opportun, puisque les stocks se sont volatiliss.

Pschitt

Plus de masques.

Pas mme de quoi quiper tous les soignants qui doivent monter au front arms de leur seul courage. Bon, daccord, pas de masques, mais ils arrivent. Quand ? Mais demain, bien sr ! Hlas, les jours et les semaines passent, la pnurie persiste. Ignors, mpriss et matraqus quelques semaines plus tt, les soignants sont dsormais ports aux nues.

Pour le commun des Franais, le confinement est la rgle, chmage technique pour les uns, tltravail pour les autres. Tous les Franais ? Non. Pour les caissires, les livreurs, les boueurs, les policiers ou les pompiers, lactivit doit se poursuivre, quels que soient les prils. Eux qui formaient le gros des bataillons en gilet jaune, nagure vilipends, sont dsormais officiellement essentiels. Exit les premiers de corde, place aux premiers de corve.

Le 23 avril, dans une adresse solennelle la nation, le prsident Macron annonce enfin le dconfinement pour le 11 mai. Pourquoi le 11 plutt que le 5 ? Pourquoi mai plutt que juin ? Parce que.

Deux semaines plus tard, le premier ministre en dvoile les conditions. Acte 1 : rouverture des crches et des coles primaires. Curieux puisquelles avaient t les premires tre fermes, avant mme le dbut du confinement, au motif quelles taient un lieu hautement favorable la propagation du virus videmment conomique il sagit bien sr de librer les parents de lobligation de garder leurs jeunes enfants, pour leur permettre de reprendre le travail , la vritable raison de ce choix sera passe sous silence, voire nie, alors mme quelle est audible : vouloir viter leffondrement total de lactivit et son cortge de drames est aprs tout une motivation hautement respectable.

Emptr dans ses mensonges et ses omissions, le pourvoir tergiverse. Trs vite, le discours sinflchit : lobligation de retourner en classe ne sappliquera pas systmatiquement. Les maires, les prfets pourront dcider, ou non, de sy conformer.

Mieux, les parents seront libres de garder leurs enfants la maison. Dans les milieux favoriss, on nhsitera gure. Mais dans les milieux plus modestes, le dilemme est cornlien. Alors que le chmage enfle, dois-je exposer mon enfant au risque de tomber malade, ou accepter lventualit de perdre mon emploi ? Et si les parents sont davis contraires, le couple pourra-t-il rsister, notamment si les choses tournent mal ? Questions sans rponses

Une bonne nouvelle, pourtant : les masques arrivent. Des masques en tissu, lavables et rutilisables. Efficaces ? Oui, dit le Pr Grimaldi, contre la transmission du virus. Mais comme ils nempchent pas le porteur dtre infect lui-mme, la mesure ne vaut que si elle simpose tous, dans lespace public au moins. Prisonnier de son discours rcent, le gouvernement ne peut se rsoudre rendre obligatoires partout ces masques quhier encore il dclarait inutiles. Pourtant, ajoute le Pr Grimaldi, on a le droit de se tromper, mais le devoir de reconnatre ses erreurs.

Au rythme o senchanent les vnements, ce droit lerreur pourrait bien mtre utile, mes propos risquant de devenir rapidement caducs, tant les stratgies gouvernementales oscillent, sinon la vitesse de la lumire, au moins celle o se propage le virus.

En termes de gestion et de communication de crise, je ne sais pas qui aurait pu faire mieux, mais je ne vois pas qui aurait pu faire pire.

En mettant au jour ses insuffisances, cette crise pourrait-elle tre loccasion dune refonte radicale de notre dmocratie ? Dans un discours clbre, Churchill affirmait que ctait l le pire des systmes, lexclusion de tous les autres . Mais, ajoutait-il aussitt, la dmocratie nest pas un lieu o on obtient un mandat dtermin sur des promesses, puis o on en fait ce quon veut .

Si lon saccorde pour ne pas changer de systme, alors il faut changer LE systme.

Mais lurgence est ailleurs. Dj insupportables, les ingalits ont explos avec la pandmie. Confins dans des logements exigus ou contraints daffronter les prils, les plus fragiles vivent des jours terriblement difficiles. Et leurs lendemains ne chantent pas. Aprs la crise sanitaire, ils seront srement les premires victimes de linvitable catastrophe conomique et sociale.

Que faire ?

Ltat ne pouvant pas tout, il me parat impratif dinnover. Comment ? En demandant aux plus grosses fortunes une solidarit envers les plus dmunis. Cette ide, juste et lgitime, pourrait prendre la forme dune contribution exceptionnelle, baptise Jean Valjean , conue comme une forme dassistance personnes en danger, finance par les patrimoines franais de plus de 10 millions deuros, sans acrobaties, travers une taxe progressive de 1 % 5 %, avec une franchise pour les premiers 10 millions deuros.

priode exceptionnelle, contribution exceptionnelle. Mme si japplaudirais videmment tout amendement visant prenniser cet effort de rduction des ingalits. Aprs tout, une fois peut devenir coutume.

Daprs les conomistes que jai pris soin de consulter, cette contribution devrait reprsenter environ 36 37 milliards deuros, qui seront distribus aux quelque 21,4 millions de foyers trop pauvres pour tre assujettis limpt sur le revenu.

Compte tenu de lurgence, ltat assurerait la trsorerie et abonderait marginalement la collecte, leur distribuant sans dlai et sans prlvement, la somme de 2 000 , charge pour lui de recouvrer ultrieurement le produit de la contribution Jean Valjean .

Mme si je ne doute pas un instant que les plus riches de nos concitoyens se rjouiront de loccasion ainsi offerte de montrer leur patriotisme et leur gnrosit, il me parat prudent que les lgislateurs mettent en place des sanctions suffisamment dissuasives pour dcourager les improbables mauvaises volonts. Je pense ici, surtout, nos compatriotes domicilis fiscalement ltranger, videmment convis manifester leur solidarit.

Mon rle nest videmment pas dentrer dans le dtail de ces sanctions. Je voudrais nanmoins en proposer une, essentiellement symbolique car je crois, moi, la force du symbole : allger les rfractaires de leurs pesantes dcorations (Ordre du mrite ou Lgion dhonneur, par exemple) pour leur permettre de gambader librement dans les couloirs des hpitaux trangers, voire franais, o ils seraient videmment les bienvenus aprs avoir refus de financer notre systme de sant national et plus gnralement notre service public. En un mot, leur pays.

Bien sr, je sais que ces prcautions seront sans nul doute inutiles, tous ces privilgis tant bien conscients de ce quils doivent au pays qui les a forms et souvent enrichis. Mais la confiance nexcluant pas la prudence, de telles dispositions ne sauraient nuire.

Aprs cette mesure durgence, il sera temps de nous pencher sur les moyens de rparer notre dmocratie. Comment ? On pourra stonner que je me pose la question et plus encore que jessaie dy rpondre. Alors, sans prtendre dtenir des solutions jai gard le sens du ridicule , je me risque voquer quelques pistes de rflexion.

Instituer des contre-pouvoirs. La Constitution de la Ve Rpublique avait t taille sur mesure pour le gnral de Gaulle. Un costume bien trop grand pour ses rcents successeurs. Dautant que, depuis linstauration du quinquennat, le prsident dispose toujours, et pendant toute la dure de son mandat, dune franche majorit au Parlement. lue en mme temps que lui, grce lui et sur son programme, lAssemble nationale a logiquement la mme couleur que llyse et le lgislatif na donc pas vocation sopposer lexcutif.

Quant au pouvoir judiciaire, son indpendance nest que thorique, tant il est simple de le contrler par le jeu des nominations et des promotions. Depuis Montesquieu, qui a thoris la sparation des pouvoirs (il nen connaissait que trois, lui), un quatrime sest impos : la presse. Problme : neuf milliardaires en possdent limmense majorit, on ne stonnera donc pas que lintrt des puissants soit mnag dans le traitement de linformation. Impuissante politiquement, la contestation sexprime l o elle le peut encore, dans la rue et dans les sondages dopinion.

Responsabiliser les lus. Les lus devront tre comptables de leur action devant le peuple dont ils ont obtenu la confiance. Une lection, cest quoi ? Cest lhistoire dun mec qui arrive et qui dit : Faites-moi confiance, voil ce que je vais faire , et qui, une fois lu, ne le fait pas. la place, il fait autre chose ou rien. Eh bien non, a ne peut plus marcher comme a. En cas de dfaillance, il est ncessaire quils puissent tre dmis de leur fonctions, dmocratiquement, cest--dire si une fraction de citoyens le propose et si une majorit dlecteurs lexige.

Insistons : cette mesure doit sappliquer tous les lus, jusquau prsident de la Rpublique, qui, en France, ne peut tre dmis par personne en cours de mandat, ni mme tre jug depuis la scandaleuse dcision du Conseil constitutionnel sous la prsidence du douteux Roland Dumas.

Sanctionner svrement les drives, pour interdire lalliance mortifre entre les copains et les coquins. Depuis des dcennies, aucun lu, mme le plus corrompu, ne craint les rigueurs de la loi. Il y a cela une excellente raison : la prison, cest pour les autres. Eux pourront toujours solliciter les meilleurs avocats et multiplier les procdures des dcennies durant, jusquau moment o les juger naura plus aucun sens.

Do une proposition en trois points :

Rendre passible de longues annes de prison ferme tout acte de corruption avre dun lu. Parce quelle menace dangereusement la dmocratie, en dcourageant le vote notamment, la corruption politique me parat un crime plus grave quun braquage de banque. Excessif ? Je ne pense pas. Enfant, je me souviens que, sur les billets de banque, il tait inscrit que la fabrication de fausse monnaie [tait] passible des travaux forcs perptuit . Pas une goutte de sang verse, pourtant, mais une atteinte criminelle au bien commun.

Dfinir des couloirs judiciaires ddis, pour viter quon ne juge que des cadavres. Lensemble des procdures, appel et cassation compris, devra tre boucl dans les 12 mois suivant louverture de linstruction.

Augmenter fortement la rmunration des hommes et des femmes qui choisiront de servir la collectivit avec comptence, zle et intgrit. Pourquoi ? Pour avoir les meilleurs. Pour leur viter la tentation. Et pour rendre inexcusable quils y cdent.

Constitutionnelles, lectorales ou judiciaires, ces propositions de rforme peuvent apparatre loignes des proccupations immdiates, en ces temps troubls surtout.

Je les crois pourtant essentielles. Mme si elles ne rsolvent pas lensemble des problmes auxquels notre poque est confronte, elles mapparaissent ncessaires pour rtablir lindispensable confiance du peuple en ses reprsentants, enfin comptables de leurs promesses comme de leur action, et responsables de leurs erreurs.



Portez-Vous bien.

Conciliabule Kleeblatt

_________________
"Dans l'ignorance, on conserve ses certitudes" Exclamation

Jean-Joseph Lattuada

Voir le profil de l'utilisateur Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule Un GRAND Monsieur !
VANILLE222hors ligne
Inscrit le: 07.05.19 |  Messages: 183
Posté le: 09. Mai 2020, 07:27
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Conciliabule
Répondre en citant
Bjr Conciliable

tout fait OK avec toi nous vivons dans une socit du paraitre standardise rien ne vaut la vrit l authencite la vritable parole libre.

Fraternellement

VANILLE222

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: VANILLE222 Re: infos
Posté le: 26. Juin 2020, 02:36
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : dilette
Répondre en citant
"Nuits de Juin

Lt, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte
La plaine verse au loin un parfum enivrant ;
Les yeux ferms, loreille aux rumeurs entrouverte,
On ne dort qu demi dun sommeil transparent.

Les astres sont plus purs, lombre parat meilleure ;
Un vague demi-jour teint le dme ternel ;
Et laube douce et ple, en attendant son heure,
Semble toute la nuit errer au bas du ciel."


28 septembre 1837.
Victor HUGO.

Penses particulires pour Celles qui sont dans la peine. Kleeblatt Kleeblatt Kleeblatt

Portez-Vous bien. Kleeblatt

Conciliabule Kleeblatt

_________________
"Dans l'ignorance, on conserve ses certitudes" Exclamation

Jean-Joseph Lattuada

Voir le profil de l'utilisateur Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule Pome
Autre Hommage... flower


"Juste quelques notes pour une rponse,
Juste quelques mots pour une question..." Question

Une coute qui, selon moi, vaut vraiment quelques instants de notre attention ! =>

https://m.youtube.com/watch?v=M7Hy5f-PMJI.Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Conciliabule Kleeblatt

_________________
"Dans l'ignorance, on conserve ses certitudes" Exclamation

Jean-Joseph Lattuada

Voir le profil de l'utilisateur Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule "Nos espoirs glacs sur la rive"
Posté le: 09. Juil 2020, 08:59
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : shannon
Répondre en citant
Bonjour Tous,

Au hasard de mes lectures de bon matin sur Facebook, je suis tombe sur 2 posts que je souhaite relayer.

Le 1er post concerne la citation suivante :

"Les personnes les plus formidables
sont celles qui ont connu l'chec,
la souffrance, le combat intrieur, la perte
et qui ont su surmonter la dtresse.
Ces personnes l ont une sensibilit,
une comprhension de la vie qui les remplit
de compassion, de douceur et d'amour.
La bont ne vient jamais de nulle part."

Deux noms me viennent de suite l'esprit lorsque je prends connaissance de ces quelques lignes...

Quant au 2me post, on ne s'carte gure du 1er, il est question de gentillesse, d'altruisme qui, selon des tudes, rendrait plus fort et permettrait de vivre plus longtemps.

https://french.mercola.com/sites/ar.....us4v8GsXGEXIlwiAo20b1yFtsLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Bonne journe !

Conciliabule Kleeblatt

_________________
"Dans l'ignorance, on conserve ses certitudes" Exclamation

Jean-Joseph Lattuada

Voir le profil de l'utilisateur Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule
t,
Isabelle Callis-Sabot


"Un ciel insignifiant, sans forme ni couleur,
Stale chaudement sur les toits de la ville ;
Je sens se dgager de ses vapeurs fbriles
Un charme artificiel et des rves trompeurs.

Jtouffe sous le poids des tourments de lt,
Je mennuie au milieu de la foule bruyante,
Je maudis le soleil, la lumire aveuglante,
Lagitation, le monde et les festivits.

Je ne supporte plus ce jour de canicule
Et tandis que samorce un banal crpuscule
Mlancoliquement je pense et je revois

Le sentier sinueux qui, travers les ronces,
Saventure se perd et doucement senfonce
Dans la pnombre humide et frache des sous-bois."


C. Kleeblatt

_________________
"Dans l'ignorance, on conserve ses certitudes" Exclamation

Jean-Joseph Lattuada

Voir le profil de l'utilisateur Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule Pome
Posté le: 15. Juil 2020, 02:49
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Conciliabule
Répondre en citant
oh j'adore ce pome Conciliabule,me sens moins seule

l't,
soleil pleins phares,
ciel bleu sans nuance, obligatoire,
impossible d'y chapper

ah vivement la timide fraicheur du bois
aprs un crpuscule poustouflant
o l je veux bien me noyer
en attendant la trve d'"entre chien et loup"

_________________
Vivre avec des-espoirs

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: shannon
Posté le: 24. Juil 2020, 22:33
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : shannon
Répondre en citant
" La nature est ternellement jeune, belle et gnreuse. Elle verse la posie et la beaut tous les tres, toutes les plantes, qu'on laisse s'y dvelopper souhait. Elle possde le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir."

George SAND "La mare au diable"

Conciliabule Kleeblatt

_________________
"Dans l'ignorance, on conserve ses certitudes" Exclamation

Jean-Joseph Lattuada

Voir le profil de l'utilisateur Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule
Posté le: 26. Juil 2020, 13:46
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Conciliabule
Répondre en citant
tu vois,c'est vers le pays de G.Sand
ou celui d'Alain Fournier ( le grand Meaulnes)
que je voulais aller me rfugier.....

leurs livres=des amis ternels

_________________
Vivre avec des-espoirs

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: shannon
Le dsir de partager ces deux lectures de textes :

1/ "Je demande solennellement tous les gens qui ont peur de mourrir ou de faire mourrir autrui de rester sagement chez eux afin dviter tout risque de contamination et laisser ainsi ceux qui souhaitent vivre un peu avant de partir, profiter librement du temps quils ont sur cette terre, voyager, saimer, sengueuler, se toucher, se blesser, sembrasser, se sourire, se parler de prs ou de loin sans masque, ni vaccin ni traage daucune sorte."

2/ "Il y a les complotistes et les moutons.
Il y a les rveills et les endormis.
Il y a les inconscients et les soucieux des autres.
Il y a les rebelles et les dociles.
Il y a les confiants et les inscures.
Il y a ceux qui savent toute et ceux qui ne savent rien.
Il y a ceux qui mettent un masque et qui se sentent scuriss.
Il y a ceux qui mettent un masque et qui se sentent brims dans leur Libert.
Il y a ceux qui coutent le gouvernement et qui se sentent rassurs.
Il y a ceux qui coutent le gouvernement et qui se sentent contrls.
Il y a les anti-vaccins et les pro-vaccins.
Il y a ceux qui priorisent la mdecine naturelle et ceux qui priorisent la mdecine traditionnelle.
....
Mais derrire chacune de ces tiquettes extrmistes, nous sommes en train d'oublier quelque chose de fondamentale...

🌟🌟Derrire ces tiquettes, il y a dabord et avant tout un Humain.
Un Humain qui mrite dtre respect dans ses valeurs, ses convictions et ses croyances respectives et ce peu importe ce quelles sont pour nous.
C'est ce qu'est la Libert d'tre!
Sommes-nous en train de loublier?...
🌟Est-ce que derrire lune ou lautre de ces tiquettes se trouvent une personne pire ou mieux que lautre?
Croyez-vous que selon nos croyances personnelles, nous sommes bonne ou moins bonne personne?

🌟Actuellement, la ''guerre'' se trouve dans ce jugement destructeur dempathie et douverture face notre prochain.
Elle se trouve dans cette division entre nous.
Cette division contre ceux qui ne vont pas dans le mme sens que nous.
Que faisons-nous des diffrences de chacun-e?
Soudainement, nous sommes tous pareils?
Soudainement, nous avons tous les mmes peurs?
Nous avons oubli...
Oubli que notre prochain pouvait avoir des peurs diffrentes des ntres et quen plusIL EN AVAIT LE DROIT!

Moi jai peur des petits espaces clos, mais pas des ponts.
Mais toi peut-tre que tu nas pas peur des petits espaces clos, mais que tu as peur des ponts.
Moi jai peur des hauteurs, mais pas de leau.
Mais toi peut-tre que tu as peur de leau, mais pas des hauteurs.
Moi jai peur de prendre lavion, peut-tre que toi non.
.
🌟🌟Dans l'instant, dans le ici/maintenant de ma vie, moi jai peur de me faire dire quoi faire, mais pas dattraper un virus quelconque.

Mais toi, peut-tre que tu as peur dattraper un virus quelconque, mais que tu nas pas peur de te faire dire quoi faire.
...
🌟🌟Dans l'instant, dans le ici/maintenant de ma vie, moi je ne me sens pas plus en scurit avec masque, mais peut-tre que toi oui.
Et je pourrais continuer ainsi encore longtemps.

🌟🌟Cest a la LIBERT DTRE!
Cest cette ide duniformit qui me drange le plus dans tout a.
Dans le moment, je me sens comme si on me disait:
"Moi jai peur des ponts donc toi aussi tu dois avoir peur des ponts"
Pour MOI, a ne fait pas sens...
Cette Vrit nest pas la mienne, alors pourquoi je devrais la prendre?
Et a va dans les deux sens.
Ma Vrit n'est peut-tre pas tienne.
Si cela ne rsonne pas pour TOI, a ne t'appartient pas!
Cest tout!
Je ne veux pas faire mienne une vrit qui ne lest pas POUR MOI.
Mais si elle lest pour toi, cest okay.
Je respecte.
Vivre et laisser vivre est une de mes citations prfres...
a te donne une ide!
Victory
Ce que je trouve difficile avec le contexte actuel, cest comme si soudainement, on devrait tre tous pareils et oublier que nous avons tous et toutes des vcus et des histoires de vie diffrentes.
Comme on a entendu avec le dbut de cette crise
"On est tous dans la mme tempte, mais pas dans le mme bteau"
Personne ne vit les choses de la mme faon.
Personne!
Et tous les points de vue se valent.
Personne de mieux que personne.
Nous avons tous et toutes des chemins diffrents et des faons d'tre, de Vivre diffrentes, et ce, depuis toujours.
Moi je viens dun endroit o il y a eu trs tt de la conformit et cela m'a brime dans mon tre, alors aujourd'hui la Libert dtre est devenue MA priorit.
Mais peut-tre que toi, tu viens dun endroit o tu as perdu des proches de la maladie ou autres et que la sant est devenue TA priorit.
Tu te dois de tcouter dans ce que tu juges bon pour toi et je me dois de faire la mme chose de mon ct.
Cest ce quon appelle le Respect de Soi et le Respect de lAutre.
Mais
Ce qui me drange dans le moment, cest que si je fais le choix de ne pas porter le masque, je suis tiquete comme "me foutant des autres, de leur santcomme une inconscienteirresponsable..etc"
...
Est-ce ''normal''? ...
(Et de toute faon qu'est-ce que la normalit?)
Cest l que moi je suis drange.
Cest l que moi je me sens brime dans ma Libert dtre.
Lorsque qu'il ny a plus aucune place la diffrence...
Et a pour moi a rentre dans linacceptable...
Vous savez, nos valeurs nous dfinissent et teintent nos penses et actions.
Comme une ligne directrice pour vivre SA vie.
Ma valeur ne vaut pas mieux que la tienne.
La tienne ne vaut pas mieux que la mienne.
Tu Es. 🌺
Je Suis. 🌻
Aujourdhui, on assiste a des conflits de valeurs de masse! A des jugements rciproques.
De partout lon se heurtepensant tort que notre valeur vaut plus que celle de lautre...
Cela nous divise.
crase notre Humanit.
C'est juste triste.
Je crois qu'il est temps de se Souvenir de ce droit la Diffrence par l'indiffrence et de l'entourer d'Amour"

Laurent Lelay

Conciliabule Kleeblatt

_________________
"Dans l'ignorance, on conserve ses certitudes" Exclamation

Jean-Joseph Lattuada

Voir le profil de l'utilisateur Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule Droit  la diffrence = Tolrance
Posté le: 01. Aoû 2020, 15:22
Merci. Ce message m'a été utile ! ont dit : Valriane, wynnie
Répondre en citant
Laurent,

le respect de la Diffrence,la Tolrance,la libert d'Etre
tout a on connat
et on le vit depuis un bail
vaille que vaille

c'est le port ou non d'un masque qui a dclench chez toi une telle ferveur lyrique?

respect pour tes penses,quelles qu'elles soient.


Simplement,de faon beaucoup + pragmatique,je voudrais te ramener aux annes 80 et la catastrophe VIH
des millions de personnes sont mortes alors dans des souffrances physiques et morales indicibles.
des personnes pour la plupart trs axes sur le respect de la tolrance,de la diffrence,de la libert

Aujourdhui,accepterais-tu qu'au nom de ces valeurs gnralistes , quelques-uns,positifs ou ngatifs ce virus, refusent le port du prservatif et contaminent ventuellement l'un de tes enfants?
ce risque est il acceptable pour toi?
certaines situations,o le comportement de chacun peut dterminer la libert de vivre ou non de l'Autre,ne valent-elles pas l'exception l'idologie communment admise?

moi je porte un masque,non par dcret,non par choix.
je le porte naturellement
parce que nous sommes tous en danger
tous
et mon ct assurment rebelle ne se dirige pas aujourdhui contre un accessoire ou un diktat
mais contre un virus
POUR LA LIBERT de VIVRE de chacun,quelqu'il soit.

ce n'est pas un masque,mme obligatoire,qui empche de penser de dire ou de se battre
ce n'est pas un masque qui gomme ma diffrence ou aline ma libert.

_________________
Vivre avec des-espoirs

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: shannon
LE MASQUE ET LA VIE

Par Michel Rosenzweig (philosophe et psychanalyste)

"Vivre masqu en permanence dans les espaces clos et l'extrieur alors que ce virus circule bas bruit est un non sens total. Et quoi qu'en pensent les adhrents au masque obligatoire qui n'y voient toujours rien d'autre qu'une simple mesure d'hygine envers les autres, ce qui reste encore dmontrer, c'est toute la vie quotidienne qui est affecte et durablement. Car tout est prsent soumis au rgne du masque obligatoire, les moindres gestes, la moindre action, les moindres dplacements, les visites, les rendez-vous, c'est toute notre vie quotidienne qui est prsent rgie et rythme par ce rgime du masque : sortir, faire ses courses, aller chez le coiffeur, au restaurant, dans un bar, un muse, au cinma, faire du sport, de la danse, etc etc.

Et si ce rgime est impose aujourd'hui dans des conditions sanitaires saines, qu'en sera-t-il lorsque les autres coronavirus mutants et les influenza reviendront bientt?
Au moindre rhume, aux moindres symptmes grippaux, que fera t-on ?
Si ces contraintes limitantes drastiques sont imposes alors qu'elles ne se justifient pas aujourd'hui, quelles mesures aurons-nous droit la saison des grippes ?

Dans ces conditions, il est clair que ce rgime sera maintenu sans aucune limite de temps. C'est un peu comme si on avait rig un immense barrage face une hypothtique vague dmesure, un tsunami dont la survenue est loin d'tre certaine. C'est un peu aussi comme le dsert des Tartares avec sa forteresse rige contre un ennemi qui ne venait jamais.

Nous avons bascul dans un univers de prcaution absolue visant l'asepsie et le risque zro pour prserver la vie et nous sommes en ralit entrain de perdre la vie. Car la vie n'est pas la survie.
Lorsque vous marchez dans une rue commerante de votre quartier et qu'un inconnu masqu vous fonce dessus pour vous prvenir que la police vient de verbaliser deux personnes pour non port du masque alors que rien n'indique qu'il est obligatoire dans ce secteur, vous ralisez qu'il se passe quelque chose qui n'a strictement rien voir avec la sant.

Lorsque vous prenez les transports en commun et que des patrouilles de police sanitaire arpentent la plateforme en dvisageant les passagers, vous comprenez que ce monde est devenu invivable. Lorsque vous entrez dans votre bistrot familier et qu'on exige de vous de mettre votre masque pour faire 2m50, et qu'en vous installant, la serveuse masque vous prsente un carnet dans lequel vous tes invit indiquer votre nom et votre numro de tlphone pour tre autoris manger, vous comprenez que rien ne sera jamais plus comme avant et que la joie, le plaisir de sortir, la convivialit, les changes et les partages dans ces conditions, c'est termin.

Je suis dsol pour toutes les personnes qui approuvent ce rgime de dictature sanitaire, sincrement, car je pense qu'elles ont perdu leur sens commun, leur bon sens, leur facult de juger et de discriminer. Et je le pense sincrement.
Ces personnes qui en insultent d'autres sont en ralit atteintes d'un autre virus bien plus toxique, celui de l'intoxication mdiatique et du formatage des cerveaux aliment et entretenu par la propagande mdicale et politique anxiogne et contre lequel il n'y a aucun remde ni aucun vaccin.
Ce masque qu'ils exigent parfois avec violence au nom de leur sant en masque en ralit un autre, celui qui voile leur conscience et surtout leur libert de conscience, de penser, d'apprcier et d'valuer correctement la situation, celui qui voile la raison au profit du fantasme de la maladie mortelle qui rode chaque coin de rue, celui de la peur panique d'tre contamin par la peste.

D'abord il y a eu un virus. Ensuite des malades, puis des morts. Comme chaque anne la mme saison, cette anne l'aire des morts aura juste t plus concentre sur une plus courte priode. Mais au total, compar aux pics pidmiques annuels et saisonniers ? Prenez la peine honntement de regarder un graphique de sant publique tal sur les dernires annes.

C'est la visibilit de cette pidmie qui a choqu les consciences et construit une image, une reprsentation errone de la ralit, une discordance, ce sont les discours et les messages changeants, les injonctions contradictoires et paradoxales, les conflits d'intrts de toute catgorie, l'instrumentalisation, la rcupration et l'exploitation politiques de l'pidmie qui ont brouill la lisibilit correcte et rationnelle de cet pisode.

Oui il y a eu une pidmie due un coronavirus dont l'origine demeure mystrieuse pour moi et pour d'autres.
Oui les plus fragiles et les plus gs en ont t victimes. Soit. Et alors ? Est-ce une raison suffisante pour imposer ce rgime de dictature sanitaire totalement disproportionn au moment o nous avons besoin de lgret et d'air ?
Est-ce une raison pour enfermer et astreindre toute une population au moment o rien ne le justifie lorsqu'on regarde les courbes des hospitalisations et des dcs ?
Et aprs ?
Le contrle lectronique et numrique des contamins ?
Des codes de couleurs ?
Un bracelet lectronique pour les pestifrs ?

Et puis pourquoi faire croire que ce rgime prendra fin avec un vaccin alors que l'on sait parfaitement bien qu'aucun vaccin contre un coronavirus n'a jamais vraiment fonctionn? Si les vaccins contre la grippe saisonnire fonctionnaient massivement, on le saurait me semble t-il. A t-on radiqu la grippe avec un seul vaccin?

Alors j'avoue, oui, j'avoue et je reconnais volontiers que je suis atteint d'un syndrome trs connu: celui du canari dans la mine. Vous savez, cet oiseau que les mineurs emportaient pour les prvenir du gaz mthane qui s'chappait du charbon, un gaz incolore inodore et indtectable.
Lorsque que le canari s'endormait, ou mourait,
il tait temps de sortir.?"

Prenez soin de Vous.

Conciliabule Kleeblatt

_________________
"Dans l'ignorance, on conserve ses certitudes" Exclamation

Jean-Joseph Lattuada

Voir le profil de l'utilisateur Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule Le syndrome du canari dans la mine
Avatar
wynniehors ligne
Membre du CA
Inscrit le: 26.11.07 |  Messages: 31014  | Hypo / thyroide atro...  | Carte l'isle d'abeau  | féminin  | 60+
Posté le: 13. Aoû 2020, 08:28
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Valriane
Répondre en citant
Bonjour
On a bien compris que tu es anti tout et forcment anti masque mais a suffit de prendre le forum pour une tribune... ce ne sont plus des citations mais de pleines pages de textes...
Donc en tant que modratrice du forum je dis stop
Trouve ailleurs un autre endroit plus adapt pour tes polmiques
Merci de ta comprhension

_________________
Wynnie

le forum vous est utile? Pensez adhrer l'association qui finance le fonctionnement du forum, tous les infos ici : Lien à l'intérieur du forumfmember.php

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: wynnie
VANILLE222hors ligne
Inscrit le: 07.05.19 |  Messages: 183
Posté le: 13. Aoû 2020, 08:38
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Conciliabule
Répondre en citant
OK avec toi Conciliabule
EN un mot quand on a compris que la sant est UNE MARCHANDIDE CO te au CAC 40 tout est dit.
Nos hpitaux se meurent......

FRATERNELLEMENT

VANILLE22Z

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: VANILLE222 Infos  VANILLE 222
"Science sans conscience n'est que ruine de l'me"

RABELAIS

"A force de tout voir on finit par tout supporter...
A force de tout supporter on finit par tout tolrer...
A force de tout tolrer on finit par tout accepter...
A force de tout accepter on finit par tout approuver."

Augustin D'HIPPONE

"Que chacun raisonne en son me et conscience, qu'il se fasse une ide fonde sur ses propres lectures et non d'aprs les racontars des autres."

Albert EINSTEIN

Conciliabule Kleeblatt

_________________
"Dans l'ignorance, on conserve ses certitudes" Exclamation

Jean-Joseph Lattuada

Voir le profil de l'utilisateur Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Conciliabule 1,2,3...
Page 15 sur 16
Aller à la page Précédent  1, 2, 3 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
imprimer le sujet: CITATION du jour .
Répondre au sujet CITATION du jour . Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 


You cannot post calendar events in this forum
   Revenir en haut