Association
   Revenir en haut  
Bien sûr, nos conseils ne pourront en aucun cas remplacer
l'avis d'un médecin !
 
Sujet:
[
url=t45812] 

Témoignage d’une solution pour HASHIMOTO

[/url].
dans le forum: 
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet Témoignage d’une solution pour HASHIMOTO Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Page 3 sur 3
Aller à la page Précédent  1, 2, 3
Priscillahors ligne
Inscrit le: 12.02.13 |  Messages: 8  | féminin
clap clap clap
Merci Tristounette74 pour ton témoignage Very Happy
Je suis ravie de voir que je ne suis pas seule à avoir découvert ce fameux Thierry de vivrecru, ce "robin des bois peace and love" (en tout cas c'est son look) qui est en train de changer beaucoup de choses dans ma vie, et dans celle des amis à qui j'en ai parlé.

Je ne suis pas tous ses conseils à la lettre, car c'est très très contraignant sinon, il faut bien l'avouer. Luciole74 l'a évoqué, je la suis sur ce point: bonjour la vie sociale si on est obligé (pour des raisons médicales) de se lancer dans du sans gluten/sans lait draconien. Pour ma part, j'ai la chance de ne pas avoir de réactions à court terme, donc quand je sors chez des amis, ou au restau, je suis beaucoup moins regardante sur le contenu de mon assiette. A la maison en revanche je m'y tiens.
La transition a été difficile car soudaine: "si vous voulez allaiter votre bébé, madame, il va falloir arrêter dès aujourd'hui le gluten et le lait." Bon, ben ok c'est parti. Pour moi il n'y avait pas débat.

@josyk: oui, c'est du bon sens de se dire que s'il n'y a plus une seule cellule thyroïdienne dans ton organisme, ta thyroïde a peu de chance de se régénérer. En revanche, s'il reste un noyau, et si on met de côté le discours médical implacable du "Hashimoto c'est définitif" (déjà faux, puisque je crois me souvenir que 10% guérissent "spontanément"), alors cela me semble du bon sens aussi de se dire qu'elle peut repousser, à condition qu'on ôte les poisons quotidiens qui déséquilibrent tout le système, la thyroïde n'étant qu'un fusible qui saute, parfois en premier. Pourquoi les maladies auto-immunes seraient plus fréquentes pour ceux qui en ont déjà une? Et pourquoi ne pas imaginer que, tant que le terrain est stressé, sous tension, il se dégrade un peu plus chaque jour?

Après tout, le foie, qui est aussi une glande endocrine, se régénère si on en laisse 1/3. Why not la thyroïde?
Et oui, j'ai bien conscience que ce n'est pas le discours médical officiel, mais la médecine n'est pas la panacée non plus. C'est à chacun de se responsabiliser aussi, de se remettre à l'écoute de son corps, de ce qu'il essaie de nous dire, puis d'expérimenter. Et ça, ce ne sont pas les médecins qui nous le diront. Beaucoup de gens témoignent d'un décalage entre ce qu'ils ressentent et ce qu'en disent les médecins (mais non mais non madame, reposez-vous un peu, c'est le stress qui vous donne mal au ventre...)

Pour ma part je suis en train de l'expérimenter, comme je l'ai écris plus haut dans cette discussion: Hashimoto post-partum. Gros frein sur le gluten et les produits laitiers, végétarisme, abondance de jus extrait de légumes bio (carottes, épinards, mâche, fenouil, pommes, oranges...). Visionnage des vidéos de vivrecru qui m'ont beaucoup encouragée.
Résultat: Baisse de lévo, division par 5 des anti-corps anti-tpo, ...et surtout thyroïde "plus si caractéristique que ça d'Hashimoto", prononcé texto par mon échographe qui n'a pas su l'expliquer (précédente écho: thyroïde complètement trouée). Idem pour mon endocrino, qui commence à changer de discours. 2 ans et demi entre les 2 écho.

En revanche, je pense aussi que chacun est différent, et qu'il peut être risqué de se lancer à corps perdu dans un régime strict, et sans transition. Mais je ne suis pas contre l'idée de le tester sur une petite période (1 mois), "pour voir". Les carences ne se font pas en un jour, sauf maladie aigüe évidemment (diabète).

-->> Attention aux évictions complètes, qui déshabituent le système digestif à digérer certaines molécules. Je garde toujours un minimum de blé (un morceau de pain de temps en temps) et de produits laitiers (fromage, beurre pour la cuisson, etc..).

Pâtes sans gluten: rien trouvé de très convaincant pendant très longtemps, puis je suis tombée par hasard sur le pâtes de la marque S**är, et là, révélation!!! Même mon mari a bien dû se rendre à l'évidence, on ne fait pas la différence avec des pâtes de blé!!

Pain sans gluten: j'ai acheté une machine à pain, et je le fais avec la farine de la même marque, la mix B. Seul pain que j'ai plaisir à manger. Autre marque, mais beaucoup plus chère: une marque bio "Ma vie sans gluten", la farine "pain au millet et aux graines".
Je n'ai trouvé aucun pain "prêt à être consommé" qui soit bon au goût et/ou à la texture.

En tout cas, ravie de tous ces échanges, qu'ils aillent dans le même sens que mon discours, ou non! C'est toujours bon d'échanger, c'est comme ça qu'on avance.

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Priscilla Tout pareil!!
Avatar
lil06hors ligne
Inscrit le: 02.07.10 |  Messages: 541
Répondre en citant
A t-on des nouvelles de Marine ? Je trouve son témoignage intéressant et j'aurais bien aimé savoir si cela "tenait" dans le temps ? Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: lil06
Oceane53hors ligne
Inscrit le: 03.06.22 |  Messages: 11
Posté le: 09. Juin 2022, 15:21
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : lil06
Répondre en citant
josyk a écrit:
Bonjour

Tout ça c'est pas pour moi.
En effet, ma thyroïde a été "bouffée" par les anticorps d'Hashimoto, il ne me reste plus que 0,5 cm3 de thyroïde, donc impossible qu'elle puisse produire la moindre hormone.
Je suis donc obligée de prendre des hormones par médicament.


Bonjour

Je viens de voir ce message disant qu’il est trop tard, que la thyroide a été bouffée par les anticorps et je voudrais juste apporter mon petit témoignage.
Hashimoto depuis 40 années, c’est aussi ce qui m’a été dit et redit. Donc levothyrox à vie.
Depuis le début de la pandémie j’ai pris des complèments en Zinc, vit D, selenium notamment, pour aider mon système immunitaire. Eh bien je me retrouve en gros surdosage de Levo avec tous les problèmes d’une hyperthyroidie ! Mon dosage n’a pas été modifié, donc…ma petite thyroide toute fripée, réduite et soi disant inerte…ben elle fonctionne toujours…méme si c’est au ralenti ! J’ai 71 ans maintenant. Et cette expérience me redonne un espoir que l’endocrinogue m’avait refusé…Notre corps restera toujours un mystère…
Plein de bonnes choses et de courage à tous !
Oceane

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Oceane53
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 49689  | Carcinome papillaire...  | Carte Léguevin  | féminin  | 60+
Posté le: 09. Juin 2022, 17:41
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : Atsopie
Répondre en citant
Bonjour,

et merci pour votre témoignage, très intéressant !

Vous preniez quel dosage de lévothyroxine, avant de commencer de prendre ces compléments ? De combien avez-vous pu réduire le dosage ?

Il serait peut-être intéressant de refaire une échographie, pour voir un peu où en est votre thyroïde, vérifier qu'il n'y ait pas de nodules ?

Car parfois, une hyperthyroïdie peut aussi venir du fait qu'un nodule devient "autonome" et produit trop d'hormones, même si le reste de la thyroïde ne fonctionne pas, ou presque pas.

En tout cas, affaire à suivre !

Tenez-nous au courant !

Beate

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Oceane53hors ligne
Inscrit le: 03.06.22 |  Messages: 11
Beate a écrit:
Bonjour,

et merci pour votre témoignage, très intéressant !

Vous preniez quel dosage de lévothyroxine, avant de commencer de prendre ces compléments ? De combien avez-vous pu réduire le dosage ?

Il serait peut-être intéressant de refaire une échographie, pour voir un peu où en est votre thyroïde, vérifier qu'il n'y ait pas de nodules ?

Car parfois, une hyperthyroïdie peut aussi venir du fait qu'un nodule devient "autonome" et produit trop d'hormones, même si le reste de la thyroïde ne fonctionne pas, ou presque pas.

En tout cas, affaire à suivre !

Tenez-nous au courant !

Beate


Bonsoir Beate et merci pour votre réponse Smile
J’étais dosée à 150 mg depuis XX années…
Je ne peux pas encore vous dire de combien je vais pouvoir diminuer car je suis dans la période de pause. J’ai arrêté tout lévothyrox pour désintoxiquer mon organisme tant le surdosage m’avait rendue malade. Ensuite je vais diminuer de moitié carrément jusqu’à la prochaine prise de sang fin juillet.
Pour refaire une écho ici pas facile. Je suis dans un petit coin perdu d’Auvergne et ne dispose pas de véhicule…
Je verrais l’évolution au fil des jours. Priorité d’abord à quitter cet état de surdosage.
Je vous tiendrais au courant avec plaisir !
Very Happy Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Oceane53
Avatar
lil06hors ligne
Inscrit le: 02.07.10 |  Messages: 541
Répondre en citant
Bonjour Océane53 et à tous,
Témoignage très intéressant ! Pour rappel ma sœur avait été mise sous lévothyrox 75 du jour au lendemain par un endocrinologue peu consciencieux. Il y a un an son naturopathe lui a conseillé un médicament qui me pose problème car compo nébuleuse (GTA pour thyroïde) ... elle a donc arrêté du jour au lendemain son traitement et elle se porte aussi bien qu'avant. Pas de différence.
Une autre chose me turlupine, j'ai vu sur revmed.ch qu'il était fortement déconseillé de supplémenter la personne âgée en hormones thyroïdiennes sauf si TSH supérieure à 10. Il est dit dans l'article que ces taux varient énormément et que " la détection des anticorps antiperoxydase et antithyroglobuline n’est pas prédictrice d’une pathologie dans cette catégorie de population. En effet, ces anticorps sont souvent positifs chez les personnes âgées avec une fonction thyroïdienne normale et sans goitre".
Ma mère étant actuellement sous Thyrofix 75 et ayant des symptômes d'hyper ( insomnies +++) mais également d'hypo ( fatigue ), j'ai envie de tenter de baisser petit à petit son traitement. De toute façon à quoi bon se droguer si l'on ne va pas mieux ? Ou alors tenter une supplémentation en vitamines comme Océane53 ou ma soeur avec son onéreux et mystérieux GTA ?

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: lil06 Supplémentation vitaminique
Page 3 sur 3
Aller à la page Précédent  1, 2, 3
imprimer le sujet: Témoignage d’une solution pour HASHIMOTO
Répondre au sujet Témoignage d’une solution pour HASHIMOTO Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 


You cannot post calendar events in this forum
   Revenir en haut