Association
   Revenir en haut  
Bien sûr, nos conseils ne pourront en aucun cas remplacer
l'avis d'un médecin !
 
Sujet:
[
url=t22840] 

ARTICLE : les ophtalmopathies thyroidiennes

[/url].
dans le forum: 
Poster un nouveau sujet: 
 

Répondre au sujet ARTICLE : les ophtalmopathies thyroidiennes Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 48832  | Carcinome papillaire...  | Carte Lguevin  | féminin  | 60+
Posté le: 20. Oct 2008, 11:38
Merci. Ce message m'a été utile ! dit : paulie<3
Répondre en citant
Bonjour,

un article intressant, et qui me semble la fois complet et "facile comprendre", sur lequel je viens de tomber par hasard, et qui est difficile retrouver sur Internet (uniquement la version HTML, pas facile consulter), je me suis donc permise d'en recopier de larges extraits ici :

http://209.85.135.104/search?q=cach.....t=clnk&cd=3&gl=frLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Citation:
UN SIMPLE IL ROUGE ? OU LE PIGE DE LOPHTALMOPATHIE THYRODIENNE
C. Andris, Rsident-Spcialiste, Universit de Lige, Service dOphtalmologie (Pr. A. Galand)
Rev Med Liege 2002; 57 : 5 : 334-339

Lophtalmopathie de Basedow est la plus frquente des ophtalmopathies associes aux maladies thyrodiennes (85 90 %). De rares cas de thyrodite de Hashimoto (avec hypothyrodie) peuvent dvelopper des signes dophtalmopathie(5 10 %). Une dernire catgorie regroupe les patients prsentant uniquement des anomalies biologiques auto-immunes sans pathologie thyrodienne (5 % des cas), ces patients tant en euthyrodie. Seuls 3 5 % des patients souffrant dune maladie de Basedow dveloppent une forme svre dophtalmopathie. Celle-ci affecte la qualit de vie des patients, tant elle peut tre dfigurante.

PATHOGNIE

La pathognie nest pas entirement comprise. Ce dsordre auto-immun provoque laugmentation de volume des muscles extra-oculaires et du contenu conjonctif et graisseux orbitaire. Laccumulation de glycosaminoglycans provoque une infiltration dmateuse. De nombreuses cellules immunocomptentes envahissent les tissus, essentiellement des lymphocytes T4 et des macrophages. Les lymphocytes reconnaissent un pitope antignique commun la thyrode et lorbite. Ils envahissent la graisse orbitaire et le primysium des muscles oculomoteurs. Les lymphocytes T4, aprs la reconnaissance antignique, librent des cytokines, responsables dune amplification de la rponse inflammatoire par lactivation de lymphocytes T8 ou de lymphocytes B scrtant des auto-anticorps. Lescytokines, enfin, stimulent les fibroblastes scrter des GAGs ou glycosaminoglycans, hydrophiles. Un appel deau se traduira par ldme orbitaire, lexophtalmie, et ldme des muscles oculomoteurs. Ces fibroblastes ont la capacit de se diffrencier en adipocytes, permettant dexpliquer laugmentation de la masse graisseuse orbitaire. Lantigne commun, impliqu dans lophtalmopathie de Basedow, semble tre le rcepteur la TSH. Ce TSH-rcepteur a t mis en vidence au niveau de fibroblastes orbitaires et prtibiaux, et au niveau des adipocytes de la graisse orbitaire. Les myocytes pourraient tre lobjet dun phnomne secondaire avec perptuation de la raction auto-immune. De nombreux antignes musculaires intracellulaires pourraient alors apparatre secondairement, avec formation danticorps.

HISTOIRE NATURELLE DE LA MALADIE

La grande majorit des patients ont une ophtalmopathie lgre et non progressive, ne ncessitant pas de traitement; 66 % 75 % dentre eux samliorent spontanment. Seuls 3 5 % des patients vont dvelopper une ophtalmopathie svre ou volutive ncessitant un traitement. Le dcours de lophtalmopathie se fait en deux temps. Une premire priode avec une ophtalmopathie floride, laquelle succde une phase inactive, statique o les phnomnes rgressent partiellement. La maladie de Basedow est typiquement fminine, pour 86 % des cas. Les formes graves sont souvent lapanage des hommes, des patients plus gs, et des fumeurs. Deux pics de frquence sont retrouvs : 40-50 ans et 60-70 ans. Une myasthnie peut accompagner lophtalmopathie thyrodienne dans 5 8 % des cas.

SIGNES CLINIQUES

Les signes cliniques sont regroups dans la classification NO SPECS. Elle comporte 6 classes et 4 stades de gravit pour chaque classe:

- la classe 0 (N pour No) correspond labsence de signe ou de symptme;
- la classe 1 (O pour Only) correspond la prsence de seuls signes tels que la rtraction palpbrale, ou le lid lag;
- la classe 2 (S pour Soft tissue) quantifie latteinte des tissus mous palpbraux et conjonctivaux, avec un stade de gravit croissante 0, a, b, c;
- la classe 3 (P pour Proptosis), value lexophtalmie, avec 4 stades de gravit;
- la classe 4 (E pour Extra-ocular muscle) value latteinte oculomotrice;
- la classe 5 (C pour Cornea) value latteinte cornenne;
- la classe 6 (S pour Sight) value la neuropathie optique ventuelle.
(...)

COMMENT TRAITER UNE OPHTALMOPATHIE NON SVRE?

La plupart des patients ne ncessitent aucun traitement agressif. Un simple traitement local lubrifiant permet damliorer la qualit du filmlacrymal. Llvation de la tte du lit permet une rduction de ldme matinal. Les verres solaires amliorent la photophobie. En cas de lagophtalmie, locclusion nocturne doit tre conseille (strips). La guanthidine et les bta-bloquants peuvent tre efficaces pour contrler la rtraction palpbrale. La correction prismatique soulage la diplopie. Il est important de rassurer le patient en lui expliquant quil y a peu de risques quant une aggravation de sa maladie, et quau contraire,une amlioration spontane (quoique incomplte) devrait se produire. Il est trs important galement dencouragerle patient interrompre son tabagisme.

COMMENT TRAITER UNE OPHTALMOPATHIE SVRE?

Les glucocorticodes et la radiothrapie orbitaire sont les seuls traitements tablis ce jour.

Les glucocorticodes

Les glucocorticodes ont t utiliss par voie orale, locale (rtrobulbaire et sous-conjonctivale), et intraveineuse. Ils sont trs efficaces quant au contrle des phnomnes dmateux, et de la neuropathie optique. Ils namliorent que peu les troubles oculomoteurs et lexophtalmie. La voie intraveineuse est plus efficace, et mieux tolre. Vingt quarante pour cent despatients sont cependant partiellement, ou non-rpondeurs. Il existe souvent une rcidive de lophtalmopathie larrt du traitement. Les complications et effets secondaires des glucocorticodes sont bien entendu suivre de prs.

La radiothrapie orbitaire

La radiothrapie orbitaire agit via son effet anti-inflammatoire non spcifique. Par ailleurs,les lymphocytes infiltrant lespace orbitaire sont hautement radiosensibles. Le rapport T4/T8 est altr par la radiothrapie.Un effet positif est prsent dans 60 % des ophtalmopathies en phase active. Celui-ci est marqu sur les phnomnes dmateux, et sur la neuropathie optique. Leffet est moindre sur le dsordre oculomoteur et sur lexophtalmie.La dose de 20 Gy par il est dlivre en 2 semaines, et fractionne en 10 sances.Une exacerbation transitoire de la symptomatologie, indiquant le recours aux corticodes, est frquente. Les effets positifs de la radiothrapie peuvent prendre plusieurs jours, voire semaines avant de se manifester. La cataracte radio-induite est vite par le fractionnement de la radiothrapie.La rtinopathie radique est extrmement rare, probablement favorise par une microangiopathie diabtique ou une chimiothrapie antrieure. Un risque carcinogne thorique de 0,3 % existe, nous conduisant viter ce traitement chez les patients de moins de 30 ans.

La radiothrapie combine aux glucocorticodes

Plusieurs tudes prospectives et randomises montrent la supriorit de cette tactique thrapeutique en termes defficacit. Par ailleurs, leffet immdiat des corticodes se combine leffet retard de la radiothrapie. Le sevrage des corticodes pose moins de problmes de rcidives. Cette option thrapeutique est celle que nous privilgions dans les cas dophtalmopathie svre.

La dcompression orbitaire

Cette technique sindique en phase aigu encas de neuropathie optique rfractaire aux prcdents traitements. Elle sindique galement en cas dexophtalmie svre (au-del de 25 mm), au stade des squelles, lorsque la maladie est devenue inactive. La voie transantrale avec ouverture de la paroiinfrieure, et de la paroi interne ethmodale, permet un gain de 4,7 mm de protrusion oculaire. Elle est cependant responsable dun grand nombre de diplopies postopratoires (41 %). Lapproche antrieure travers une incision transpalpbrale ou transconjonctivale parat tre responsable de moins de diplopies postopratoires (6-15 %). Lenlvement des trois murs (plancher, interne et externe) permet une rduction dexophtalmie encore suprieure, avec moins de risques de diplopie.

Traitements non tablis

La ciclosporine majore lefficacit des glucocorticodes, elle est cependant moins efficace comme traitement isol. La plasmaphrse a des rsultats discordants selon les tudes.

Nouveaux traitements en cours dinvestigation

Les analogues de la somatostatine semblent avoir un effet positif sur ldme des tissus mous, dautant plus marqu que la prise du traceur est importante en scintigraphie loctrotide radiomarqu. Linteraction des analogues de la somatostatine avec les rcepteurs localiss la surface des diffrents types cellulaires orbitaires pourrait inhiber dimportantes fonctions, telle que la libration de lIGF1 (insulin growth factor 1) ou de certaines cytokines. Les immunoglobulines intraveineuses auraient galement un effet positif sur lophtalmopathie.

La chirurgie de rhabilitation

Beaucoup de patients devront subir une chirurgie pour corriger leur diplopie ou la rtraction palpbrale. La chirurgie oculomotrice vise rtablir une vision simple en position primaire et en position de lecture. Le moment de la chirurgie est crucial valuer, celle-ci ne doit tre ralise quen priode statique, inactive. La maladie doit tre considre comme inactive depuis une priode de 4-6 mois. Le droit infrieur est le plus frquemment touch, suivi du droit interne, et du droit suprieur. Les muscles sont fibrotiques, rigides et inextensibles. Les mouvements oculo-moteurs sont limits dans le champ daction oppos au muscle atteint (phnomne de restriction). La chirurgie utilise le recul musculaire, en fonction du test dlongation musculaire peropratoire. Ces muscles sont souvent difficiles aborder, charger, dsinsrer et rinsrer.

La chirurgie palpbrale ne pourra tre ralise quin fine.La chirurgie doit imprativement suivre lordre dcompression orbitaire - chirurgie oculomotrice - chirurgie palpbrale. La maladie doit galement tre inactive depuis 4-6 mois. Elle utilise essentiellement le recul du muscle de Mller, le recul de laponvrose du releveur, la blpharoraphie, lallongement du releveur dans le cas de la rtraction de la paupire suprieure. Dans le cas de la rtraction palpbrale infrieure, le recul des rtracteurs de la paupire infrieure avec ou non linsertion dun spacer. Lexcision de la hernie de graisse orbitaire est pratique dans le mme temps opratoire.

Le traitement de lhyperthyrodie et le dcours de lophtalmopathie de Basedow

Lophtalmopathie de Basedow peut tre concomitante, prcder, ou survenir aprs lapparition de lhyperthyrodie.Lactivation des TSH-R qui peut survenir tant dans lhyperthyrodie (via les anticorps TSH-R), que dans lhypothyrodie (via la TSH) est responsable de laggravation de lophtalmopathie. Les traitements mdicamenteux antithyrodiens naffectent pas le dcours de lophtalmopathie. Le problme rside dans le grand nombre de rcidives aprs larrt du traitement (63 %), surtout chez les jeunes avec un taux lev danticorps anti-TSH-R. Une exacerbation de la raction auto-immune peut alors se produire lors de lessai de sevrage. Ceci peut galement tre le cas en prsence de fluctuations du statut thyrodien, en cas de contrle imparfait de la fonction thyrodienne.Liode radioactif est le traitement le plus largement utilis aux USA. Les endocrinologues europens choisissent en cas dhyperthyrodie rcurrente : la thyrodectomie dans 43 % des cas, un second traitement par anti-thyrodiens dans 32 % des cas, et le radioiode dans 25 % des cas. Certains auteurs comme Bartalena et coll. (1), estiment que liode radioactif est associ une progression possible dune ophtalmopathie pr-existante, surtout chez les fumeurs. La progression napparat cependant pas chez la majorit des patients.

Lophtalmopathie semble plutt voluer indpendamment de laffection thyrodienne, pour son propre compte, et cela quel que soit le traitement de lhyperthyrodie. Si volution concomitante il y a, celle-ci peut tre matrise par lusage des glucocorticodes. Lexprience ligeoise de Hennen et coll.(11) est rassurante, et ne fait pas tat dune aggravation significative de lophtalmopathie aprs traitement par iode radioactif. La thyrodectomie naugmente pas le risque de progression de lophtalmopathie. Une couverture par glucocorticodes nest pas ncessaire en postopratoire. Il ne semble pas y avoir de diffrences entre la thyrodectomie subtotale et lablation totale. La chirurgie est cependant dlicate pendant la phase active de la maladie, et comporte un risque pour les parathyrodes.

En conclusion, la prsence dune ophtalmopathie ne devrait pas tre considre quant au choix du traitement de lhyperthyrodie. Ce choix doit tre bas sur des critres tablis (taille du goitre, ge, premier pisode versus rcurrence, etc.) indpendamment de lophtalmopathie.Le choix dune mthode radicale, que ce soit par radioiode ou thyrodectomie, pourrait avoir, long terme, un effet bnfique sur lophtalmopathie, probablement par suppression des antignes thyrodiens et des lymphocytes Tauto-ractifs. En cas de choix du radioiode, une couverture par glucocorticodes est indique, si lophtalmopathie est dj prsente, spcialement chez les fumeurs.

LE RLE DU TABAC

Le tabagisme influence nettement lapparition et la gravit de lophtalmopathie. Par ailleurs, le tabagisme est galement responsable dun manque de rponse aux glucocorticodes et la radiothrapie orbitaire. Le tabac pourrait altrer la structure des TSH-R et les rendre encore plus immunognes. Lhypoxie induite par le tabac pourrait librer davantage de cytokines.

CONCLUSIONS

Lophtalmopathie thyrodienne est une pathologie laquelle les ophtalmologues sont frquemment confronts. Elle peut tre difficile reconnatre son dbut, tant elle peut mimer une affection conjonctivale infectieuse ou allergique chronique. La plupart des patients ne dveloppent quune forme mineure de la maladie, et ne ncessitent pas de traitement. Les formes graves sont trs invalidantes, touchant en rgle gnrale des femmes jeunes. Limpact psychologique, social et conomique est majeur pour les patients. La prise en charge de lophtalmopathie thyrodienne repose sur une collaboration troite entre les endocrinologues, les radiologues, les radiothrapeutes, les chirurgiens de la thyrode, les ORL par leur voie dabord transantrale, les chirurgiens maxillo-faciaux et les ophtalmologues.

RFRENCES
1. Bartalena L, Pinchera A, Marcocci C et al. Management of Graves ophthalmopathy : reality and perspectives. Endocr Rev, 2000, 21, 168-199.
2. Mourits MP, Koornneef L, Wiersinga WM, et coll.Clinical criteria for the assessment of disease activity in Graves ophthalmopathy : a novel approach. Brit J Oph-thalmol, 1989, 73, 639-644.
3. Macchia PE, Bagattini M, Lupoli G et al. High-dose intravenous corticosteroid therapy for Graves ophthalmopathy. J Endocrinol Invest, 2001, 24, 152-158.
4. Marcocci C, Bartalena L, Tanda ML, et al. Comparison of the effectiveness and tolerability of intravenous ororal glucocorticoids associated with orbital radiotherapy in the management of severe Graves ophthalmopathy : results of a prospective, single-blind, randomized study.J Clin Endocrinol Metab, 2001, 86, 3562-3567.
5. Gorman CA, Garrity JA, Fatourechi V et al. A prospective, randomized, double-blind, placebo-controlledstudy of orbital radiotherapy for Graves ophthalmopathy. Ophthalmology, 2001, 108, 1523-1534.
6. Kahaly GJ, Rosler HP, Pitz S, Hommel G. Low-versus high-dose radiotherapy for Graves ophthalmopathy : a randomized, single blind trial. J Clin Endocrinol Metab,2000, 85, 102-108.
7. Kahaly GJ, Rosler HP, Pitz S, et al. Radiotherapy forGraves ophthalmopathy. J Clin Endocrinol Metab, 2001, 86, 2327a-2328a.8. Heufelder AE, Joba W. Thyroid-associated eyedisease. Strabismus, 2000, 8, 101-111.
9. Bradley EA. Graves Ophthalmopathy. Curr Opin Ophthalmol, 2001, 12, 347.
10. Khalife A, Valdes H, Beckers A. Controverses thrapeutiques : le traitement de la maladie de Basedow. RevMed Lige, 1999, 54, 606-610.
11. Hennen G, McNamara EM, Dockier A, Joachim M.Radioiode (131 I) comme seul traitement de lhyperthyrodie. Rsultats dune exprience de 10 annes. RevMed Lige, 1999, 54, 611-617.
12. Wemeau JL, Caron P, Helal B et al. Thyrode et Tchernobyl. Position du groupe de recherche sur la thyrode. Ann Endocrinol, 2001, 62, 435-436.

Cet article date de 2002, il y en a eu d'autres depuis, bien sr, et on discute des traitements des ophtalmopathies lors de chaque congrs sur la thyrode ... d'aprs les derniers exposs auxquels j'ai pu assister, on dit quand-mme de plus en plus qu'en cas de maladie difficile contrler par les antithyrodiens, ou rcidivante, et de problmes oculaires dj prsents, mieux vaut viter l'iode radioactif et prfrer la chirurgie ...

Quelques autres articles :
http://www.unilim.fr/medecine/formini/optalmologie/Exoph.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
http://www.chups.jussieu.fr/polys/ophtalmo/POLY.Chp.18.htmlLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
http://www-ulpmed.u-strasbg.fr/mede...../OPHTALMO/EXOPHTALMIE.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
http://www.bium.univ-paris5.fr/acad.....es/005_2004_3_1_01x13.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Intressant notamment celui-ci :
http://www.md.ucl.ac.be/loumed/V126,%202007/mars/S8-13.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre
"Approche multidisciplinaire de l'ophtalmopathie thyroidienne : recommandations pour les gnralistes et les spcialistes" (universit catholique de Louvain, Belgique)

Il existe un groupe de travail, compos des plus grands spcialistes internationaux, qui se consacre tout particulirement ce sujet, depuis plusieurs annes, et dont je connais assez bien plusieurs reprsentants, et notamment la personne responsable de la correspondance, P. Perros en Angleterre, qui je pourrais demander des prcisions en cas de besoin : c'est EUGOGO, "European Group on Graves' Orbitopathy", voir http://www.eje-online.org/cgi/reprint/155/3/387Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre - ils ont aussi un site, eugogo.org, mais apparemment il n'est pas accessible aux profanes ...

Bon courage tous !

Beate


Dernière édition par Beate le 16. Déc 2019, 00:16; édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate ARTICLE : les ophtalmopathies thyroidiennes
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 48832  | Carcinome papillaire...  | Carte Lguevin  | féminin  | 60+
Posté le: 17. Fév 2009, 17:11
Merci. Ce message m'a été utile ! ont dit : Glycine1, laurencem
Répondre en citant
Bonjour,

quelques rcits de "forumeurs", sur des oprations de "dcompression orbitaire" et la chirurgie des paupires, pour une exophtalmie due Basedow (certains avec des photos) :

Lien à l'intérieur du forumDcompression orbitaire (Sylvie54)
Lien à l'intérieur du forumDcompression orbitaire avant/aprs (bigeyes)
Lien à l'intérieur du forumPhotos de ma tronche ... (Bob56)
Lien à l'intérieur du forumDcompression orbitale, suite (CoraileGe)
Lien à l'intérieur du forumdecompression orbitaire et retraction paupires (elyas et Francuscinja, exprience assez ngative)
Lien à l'intérieur du forumopration dcompression orbitaire (peggynette02)
Lien à l'intérieur du forumOpration Dcompression Orbitaire Osseuse Tmoignage (letacla)

Un dossier "exophtalmie" (avec vidos etc) sur le site de l'mission Allo Docteurs : http://www.allodocteurs.fr/actualit.....eux-exorbites-167.asp?1=1Lien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Bon courage tous !

Beate


Dernière édition par Beate le 25. Nov 2017, 17:33; édité 4 fois

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Rcits d'opration pour exophtalmie
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 48832  | Carcinome papillaire...  | Carte Lguevin  | féminin  | 60+
Répondre en citant
Lien vers une vido du site Bonjour docteur, de l'mission de sant de France 5 :

Exopthalmie, le syndrme des yeux exorbits
Tout un dossier : diagnostic, traitements, chirurgie ...

https://mobile.allodocteurs.fr/maladies/yeux/exophtalmie-le-syndrome-des-yeux-exorbites_167.html
https://www.allodocteurs.fr/emissions/le-magazine-de-la-sante/le-magazine-de-la-sante-du-16-04-2021_28120.html

Lien à l'intérieur du forumARTICLE : les ophtalmopathies thyroidiennes

Beate


Dernière édition par Beate le 16. Aoû 2021, 15:28; édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate VIDEO sur France 5, Allo Docteurs : Exophtalmie
tatooetugo
Orbitopathie dysthyrodienne : du diagnostic au traitement
Rev Med Suisse 2013;9:66-71

http://rms.medhyg.ch/numero-368-page-66.htmLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

imprimer le message de: tatooetugo article en complement
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 48832  | Carcinome papillaire...  | Carte Lguevin  | féminin  | 60+
Merci !!

Cet article est non seulement tout rcent, mais aussi vraiment intressant et complet - avec notamment quelques jolies photos "avant-aprs" de patients (aprs radiothrapie, opration etc).

Beate

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
tatooetugo
j'ai trouv a sur le site suivant :

http://www.homLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtreopathie.com/pathologies/oedeme.html

Citation:
Traiter les diffrents types d'dme avec l'homopathie

L'dme est une affection qui survient au niveau des organes internes tels que le coeur ou des organes externes tels que la paupire. L'utilisation de remdes homopathiques appropris permet de soulager les symptmes qui y sont associs.

Pouvant tre aigu ou chronique, ldme est une infiltration de liquide au niveau des tissus cellulaires qui touche aussi bien les tissus cutans que les muqueuses. Un dme aigu peut tre provoqu par une allergie survenant suite une piqre dinsecte tandis quun dme chronique survient suite un dysfonctionnement de lorganisme. Certaines pathologies telles que ldme des chevilles se prsentent comme une enflure douloureuse et dans la plupart des cas, la trace laisse par la pression du doigt ne disparat pas tout de suite. Ce type ddme peut tre dorigine circulatoire, cardiaque ou mtabolique. En outre, il est noter que les varices et la phlbite peuvent galement provoquer un dme au niveau des chevilles.

Symptmes

A cause de laccumulation de liquide au niveau des cellules, ldme se manifeste par un gonflement de la peau. Dans certains cas, il peut aussi atteindre des organes internes comme le cerveau ou les poumons, tandis que dans dautres cas, il peut toucher des organes externes comme les paupires. Il existe ainsi plusieurs types ddmes tels que ldme arsenical, un trouble provoqu par lutilisation prolonge de mdicaments base darsenic ou ldme du poumon, un trouble d linfiltration de liquide au niveau du tissu pulmonaire.

Traiter ldme

Accompagn de dmangeaisons, de douleurs, de pus et de troubles visuels, ldme occulaire peut tre trait avec Conium Maculatum 5 CH, raison de 3 granules trois fois par jour. Sil est accompagn dune scheresse occulaire, de dmangeaisons, de cphales et de vertiges, il conviendra alors dadministrer au sujet atteint 3 granules de Cyclamen Europaeum 5 CH trois fois par jour.
En cas ddme allergique provoqu par une piqre dinsecte ou ddme inflammatoire provoqu par une chute ou un coup, il est prfrable dopter pour la prise dApis mellifica 15 CH, raison de 5 granules aussi souvent que ncessaire. Le mme remde peut aussi tre utilis en cas ddme inflammatoire de larticulation ou ddme aigu, raison de 5 granules toutes les 10 15 minutes. Pour une meilleure efficacit, il est possible dassocier ce traitement des remdes tels quUrtica urens 4 CH ou Kalium iodatum 4 CH. En ce qui concerne les cas ddmes chroniques, il est recommand de ne pas dpasser 4 prises par jour.

Quand consulter un mdecin ?

Certains dmes, notamment ceux qui se manifestent au niveau des chevilles, peuvent tre le signe de maladies graves telles que linsuffisance rnale ou la cirrhose du foie. Dans ces cas, une consultation mdicale simpose. En outre, il est impratif de consulter sans tarder un mdecin en cas ddme du poumon associ un tat de dtresse respiratoire.

Traitements et pathologies associs oedme

Traitements associs: ‎Apis Mellifica

Pathologies associes: Insuffisance Cardiaque
Insuffisance Rnale Chronique

imprimer le message de: tatooetugo homeopathie
tatooetugo
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2012/10/fr/fms-01042.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

pour les formes legeres d'ophtalmopathies.

imprimer le message de: tatooetugo selenium 200g
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 48832  | Carcinome papillaire...  | Carte Lguevin  | féminin  | 60+
Répondre en citant
Je viens de tomber sur un mmoire trs complet et assez rcent (2014), prsent pour l'obtention du diplme d'orthoptiste (universit de Lyon), avec beaucoup d'explications sur la maladie elle-mme et sur les ophtalmopathies :

"La prise en charge multidisciplinaire de la maladie de Basedow"
http://bibnum.univ-lyon1.fr/nuxeo/n.....013_Laguerre_Fichelle.pdfLien qui quitte ce forum et ouvre une nouvelle fenêtre

Je mets le lien ici, ainsi on le retrouvera facilement !

Beate

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate Memoire : Prise en charge multidisciplinaire de Basedow
Avatar
Heliotropehors ligne
Inscrit le: 28.08.12 |  Messages: 2884  | Basedow  | Drme  | féminin  | 70+
Répondre en citant
Tu as raison Beate, le lien est trs intressant. Je l'ai enregistr et mis dans mes favoris.
Le seul problme c'est que ce lien voque une approche pluridisciplinaire de la maladie de Basedow ce dont je n'ai jamais bnfici.
Apparemment Lyon 1 ce serait diffrent et je vais me renseigner.

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Heliotrope
Avatar
Beatehors ligne
Présidente
Inscrit le: 10.10.00 |  Messages: 48832  | Carcinome papillaire...  | Carte Lguevin  | féminin  | 60+
Répondre en citant
Citation:
Le seul problme c'est que ce lien voque une approche pluridisciplinaire de la maladie de Basedow ce dont je n'ai jamais bnfici.

Bonjour,

tu as raison, cela DEVRAIT exister partout (car une maladie de Basedow avec ophtalmopathie associe ncessite une approche multidisciplinaire : endocrino, ophtalmo, chirurgien ...) - malheureusement, je pense qu'il n'existe encore assez peu de ces consultations (notamment dans certains CHU).

Ce serait sans doute intressant d'en faire une liste - mais je ne sais pas trop comment faire pour faire ce genre de recensement ?

Beate

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Beate
Avatar
Heliotropehors ligne
Inscrit le: 28.08.12 |  Messages: 2884  | Basedow  | Drme  | féminin  | 70+
Répondre en citant
Moi non plus Beate mais je vais essayer car cela me parat important pour les personnes qui ont une maladie de Basedow.
Pour l'instant je n'ai que les paupires trs roses et presque rouges quand je suis fatigue et une rtractation palpbrale lil droit mais je n'ai encore jamais trouv un ophtalmo spcialis.

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Heliotrope
Anais13hors ligne
Inscrit le: 22.08.20 |  Messages: 6
Bonjour,

Je suis diagnostiqu Basedow depuis 2 mois peine. J'ai malheureusement une exophtalmie avec rtraction palpbrale. Cela modifie mon regard ...et outre les autres symptmes, c'est bien cela qui me mine le plus le moral. Je n'arrive pas a trouver de rponses claires sur les forums et autre. Est ce que les exophtalmies et les ophtalmopathies thyoridienne rentrent dans l'ordre avec traitement ( propylex pour ce quie concerne). Ou les malades conservent ce regard inquitant ? En gros est ce que c'est rversible comme les autres symptmes quand il s'agit d'une orbitopathie de stade 1 ou 2 ?
Je vous remercie et j'ai besoin de tmoignages pour y voir plus clair sans mauvais jeu de mot. Razz


Dernière édition par Anais13 le 23. Aoû 2020, 13:17; édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Anais13 Ophtalmopathie / exophtalmie
Avatar
Heliotropehors ligne
Inscrit le: 28.08.12 |  Messages: 2884  | Basedow  | Drme  | féminin  | 70+
Anas13, pour ma part, 08 ans aprs le gros de la crise, je n'ai plus qu'une trs lgre rtractation palpbrale lil droit, une couleur un peu rose de mes paupires qui s'accentue avec la fatigue, par temps ensoleille il me faut des lunettes de soleil et, matin et soir, j'humidifie mes yeux avec du srum physiologique.
Je pense qu'humidifier les yeux, aussi souvent que ncessaire, est important.
S'il m'arrive d'oublier, mes yeux se mettent coller rapidement et j'ai du mal les ouvrir le matin. J'ai trouv ce traitement en fin de maladie de Basedow. Je pense qu'il et t utile de m'humidifier les yeux ds que les problmes ont commenc. Personne ne me l'avait alors dit et c'est dommage.
Depuis cette poque je veille avoir un bon taux de vitamine D (milieu des normes de prfrence), je n'hsite jamais prendre de la vitamine C et des vitamines B.
Je n'ai, jusqu' aujourd'hui, jamais eu de rechute alors que jusqu' la soixantaine j'ai connu de nombreuses phases d'hyperthyrodie infraclinique.
Prends soin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Heliotrope
Anais13hors ligne
Inscrit le: 22.08.20 |  Messages: 6
Merci pour cette rponse hliotrope.
Aviez vous des oedmes importants le matin ? C'est mon cas , ils se rsorbent lgrement la journe mais le pourtour de l'oeil reste gonfl.
Aviez vous une exophtalmie importante ?
J'avoue que votre message me rassure.
En combien de temps c'est rentre dans l'ordre aprs le dbut du traitement ?
Oui, J humidifie plusieurs fois par jours avec des larmes artificielles + nettoyage au borax qui est je pense l'quivalent du srum physiologique. C'est vrai que a soulage et a prserve l'oeil.
Le problme est que les endocrinologues ne vous parlent quasiment jamais des yeux et des mesures simples prendre ... Je ne comprends pas !

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Ecrire un message dans le livre d'or Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Anais13 Ophtalmopathie / exophtalmie
Avatar
Heliotropehors ligne
Inscrit le: 28.08.12 |  Messages: 2884  | Basedow  | Drme  | féminin  | 70+
Oui Anas, en cours de traitement j'ai eu des sensations trs dsagrables avec les yeux. Ils taient prominents, irritables, un moment donn, sous Proracyl (mdicament qui a disparu et on m'a donn la place du Thyrozol) j'ai eu les yeux dans un tel tat qu'une amie, infirmire, m'a dit que j'avais des yeux de lapin ! A l'poque je portais de grosses lunettes de soleil trs couvrantes !
L'hydratation intensive des yeux m'a aide. Huit ans aprs je mets mes gouttes encore soir et matin. Je crois que je ferai a jusqu' ma mort.
Je pense que les vitamines cites m'ont galement beaucoup aide.
Courage.

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Merci, ce message m'a été utile. imprimer le message de: Heliotrope
Page 1 sur 2
Aller à la page 1, 2  Suivant
imprimer le sujet: ARTICLE : les ophtalmopathies thyroidiennes
Répondre au sujet ARTICLE : les ophtalmopathies thyroidiennes Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs Surveiller les réponses de ce sujet Cette fonction est uniquement disponible pour les utilisateurs
Poster un nouveau sujet: 
 


You cannot post calendar events in this forum
   Revenir en haut